CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > Exposition archéozoologique : "Pourquoi j’ai mangé mon chien. Une archéologie des animaux"


Conférence

Exposition archéozoologique : "Pourquoi j’ai mangé mon chien. Une archéologie des animaux"

Du 17 octobre 2009 au 19 septembre 2010

Museum d’Histoire naturelle, Tours (3 rue du président Merville)

Présentant des pièces archéologiques exceptionnelles, l’exposition propose un parcours ludique où le visiteur devient archéozoologue. Plusieurs jeux tactiles, sonores et interactifs sensibilisent les plus jeunes à leurs relations avec les animaux. Marie-Pierre Horard-Herbin, enseignante à l’université François-Rabelais, est commissaire de cette exposition. Affiche exposition Quand les ossements livrent leurs secrets aux archéologues, ils nous apprennent comment les animaux ont été utilisés, consommés, sacrifiés ou pensés depuis la fin de la préhistoire. Animaux chassés (mais comment ?), animaux élevés (mais depuis quand ?), animaux disparus (mais pourquoi ?), tous occupent une place centrale dans les sociétés humaines.

Un parcours ludique Le visiteur devient archéozoologue le temps d’un parcours ludique qui l’amène à identifier un animal et sa fonction. Plusieurs jeux tactiles, sonores et interactifs sensibilisent les plus jeunes à leurs relations avec les animaux - celui que je mange, celui qui m’habille, celui que je câline ou celui qui me fait peur - et à l’histoire de ces relations au cours du temps.

Des pièces archéologiques exceptionnelles On découvre aussi des pièces archéologiques exceptionnelles, le moulage du premier chat apprivoisé trouvé à Chypre plus de 7000 ans avant Jésus-Christ, un cerf harnaché et domestiqué de la période romaine, une tombe gauloise à incinération avec des offrandes de cochon...et de multiples objets de la Préhistoire à nos jours. L’ensemble est articulé autour d’une scène centrale illustrant la vie quotidienne à la période gauloise.

Autour de l’exposition Un cycle de sept conférences, un catalogue, des activités pédagogiques téléchargeables sur le site internet du Muséum et des animations seront associés à l’exposition durant l’année.

Partenaires L’exposition est soutenue par le Muséum de Tours, l’université de Tours (UMR 6173 CITERES), ARCHEA, l’INRAP, le CNRS et la DRAC.