CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Colloques > Colloque « Lire les villes. Panorama littéraire des villes du monde contemporain »

EMAM

Colloque « Lire les villes. Panorama littéraire des villes du monde contemporain »

Colloque organisé par Anna Madoeuf (Emam-Université de Tours) et Raffaele Cattedra (Gred-Université de Cagliari)

16-17 juin 2011, Tours

La ville est une muse textuelle ; littérature et sciences sociales peuvent être considérées comme symbiotiques tant les études urbaines ont largement puisé dans la production romanesque, à titre de source parfois, d’argumentaire souvent. Dans certains champs thématiques, les emprunts et les connivences sont, d’un univers l’autre, particulièrement explicites. Comment imaginer les protagonistes des Souris et des hommes de John Steinbeck sans penser à la figure du hobo de Nils Anderson, et inversement… De même, la référence à Rimbaud dans l’essai d’Isaac Joseph sur la dispersion de l’espace public n’est pas seulement contenue dans son titre du Passant considérable. Il est ainsi admis que la littérature puisse être une entrée dans/de la ville, comme le suggère Julien Gracq à la découverte de Nantes « sans le moindre souci d’en ranger les éléments par ordre d’excellence », et que cet imaginaire puisse être appréhendé comme un « modèle d’énonciation » (Pierre Lassave).

L’objet de cette rencontre, qui se situait dans le champ des « études urbaines », était de mettre en perspective un panel de villes contemporaines de toutes contrées, approchées et mises en réalité par leurs écritures et possibles lectures. La relation entre un écrit et une ville ne suscite-t-elle pas l’esquisse d’autres dimensions de celle-ci ? Que nous dit un roman d’une cité que celle-ci ne révèle pas autrement ? Quels lieux de roman(s) sont fréquents et quels autres rares ? Que nous suggère un roman pour une approche exploratoire singulière des univers de la ville ? Quelles échelles, quels lieux, quelles formes de surimpositions et de combinaisons urbaines la lecture préconise-t-elle ? Les villes « mises en littérature » sont-elles davantage comparables ? Les univers d’un roman sont-ils affiliés aux mêmes catégories et mondes que ceux envisagés par les sciences sociales, et sont-ils transposables ? Comment lit-on l’ailleurs et l’altérité d’une ville ? La médiation romanesque suscite-t-elle une altération du sens de ces notions ? La mise en roman peut-elle rendre une ville plus immédiatement compréhensible ? Enfin, comment la littérature romanesque parvient-elle à transcender les arcanes de la mise en contexte de la ville, une opération d’énonciation singulièrement retorse dans la construction scientifique ?

Notre postulat était de considérer — sans occulter la pluralité et la diversité des écritures et des villes — le roman urbain comme l’expression d’une médiation, d’un langage ou d’un code universels, incitant à envisager et à proposer un panorama littéraire des villes du monde contemporain.

Responsables scientifiques :

Madoeuf Anna, Maître de conférences, Université F.-Rabelais de Tours, UMR 6173 CITERES (Cités, Territoires, Environnement et Sociétés), équipe EMAM (Monde arabe et Méditerranée), MSH de Tours. Contact : anna.madoeuf@univ-tours.fr tél 02 47 20 93 98 Cattedra Raffaele, Professeur, Université P.-Valéry Montpellier 3, GESTER (Gestion des Sociétés, des Territoires et des Risques) EA 3766. Contact : raffaele.cattedra@univ-montp3.fr tél 0039 3498 78 44 20

Programme

Colloque