CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Contrats > CEMORAL

IPAPE

CEMORAL

Conscience, évaluation et mise en œuvre des outils de prévention du risque d’inondation, application au bassin de la Loire

Contrat débuté en 2011, achevé en 2013
(coord. Sylvie Servain) Appel à projets de recherche Plan Loire 2010 « Prise en compte des risques d’inondation dans le cadre du développement de la compétitivité et de l’attractivité du bassin de la Loire et de ses affluents »

Financement Plan Loire (FEDER, EPL)

Portage administratif du projet : UMR 6173 CITERES

Résumé

Ce projet a pour objectif principal d’évaluer la mise en œuvre des outils destinés à réduire la vulnérabilité et s’organise en 6 tâches complémentaires réalisées collectivement. Il est centré sur la vulnérabilité et son originalité réside dans une approche intégrant des études de cas qui impliquent des gestionnaires du bassin. Le projet s’intéresse également à l’articulation avec la notion de résilience ou de résistance des villes face à des risques naturels dont l’ampleur n’a jamais été aussi forte ces dernières années. Il s’inscrit dans une perspective empirique et appliquée tout en développant des liens avec des ambitions théoriques qui s’expriment parfois en complément. Trois sites, Nantes, Orléans et Saint-Etienne, sont analysés conjointement afin de favoriser la comparaison et l’interprétation des résultats obtenus, ceci en fonction des intérêts exprimés par les acteurs.

La réalisation de ce programme a fait l’objet d’une mise en réseau d’équipes ligériennes en Loire moyenne (l’UMR 6173 CITERES universités Tours et le CEDETE EA 1210 CNRS-université d’Orléans) avec celles travaillant sur la Loire amont (l’UMR 5600 EVS ISTHME et Ecole des Mines de Saint-Etienne, l’UMR ESPACE 7300 CNRS). L’équipe constituée pour réaliser ce projet est pluridisciplinaire, associant sciences géographiques et économiques, sciences de l’ingénieur et aménagement.

Positionnement et organisation du projet

Le programme a suivi trois entrées définies dans l’appel à projets : Une entrée territoriale : le fait de travailler sur 3 agglomérations (Saint-Etienne, Orléans et Nantes) a permis d’étudier trois contextes différents à l’échelle du bassin versant de la Loire, depuis l’amont jusqu’à l’exutoire du fleuve.

Une entrée opérationnelle : les méthodes d’analyse et les outils ont été développés pour répondre aux préoccupations des gestionnaires du bassin et plus largement des acteurs de la décision publique et des acteurs privés (entreprises).

Une entrée thématique : la thématique centrale qui a été traitée est le risque d’inondation et la vulnérabilité des zones urbanisées. Ce thème s’inscrit dans les objectifs du programme opérationnel plurirégional Loire. Il s’agit de mieux prendre en compte les risques d’inondation dans le cadre du développement de la compétitivité et de l’attractivité du bassin de la Loire et de ses affluents.

L’articulation avec d’autres programmes de recherches est forte car plusieurs membres de l’équipe participent à des programmes achevés, ou en phase de l’être ayant des terrains ligériens, dans le cadre du Plan Loire (MéthodoLoire, EV2B et MADIS) mais également de programmes européens (Interreg IIIb Freude am Fluss, EraNet Crue 1 et 2 RiskCatch et RiskMap).

Le programme réalisé avait pour objectif principal de produire des connaissances pertinentes et des réponses efficaces en matière de méthodes et d’outils destinés à réduire la vulnérabilité des systèmes urbains face aux inondations.

Le projet est centré sur la vulnérabilité et son originalité consiste en une approche intégrant des études de cas qui impliquent des gestionnaires du bassin. Il porte aussi sur l’articulation avec la notion de résilience / résistance des villes face à des risques naturels dont l’ampleur n’a jamais été aussi forte ces dernières années.

Il s’agissait donc de développer et de proposer aux gestionnaires des méthodes et des outils pour l’évaluation économique, industrielle et sociale de la vulnérabilité, et (ii) pour l’évaluation des performances des PCS et l’exploitation interactive des DICRIM. 

La réalisation de ce projet s’appuie sur différents terrains d’investigation (Saint-Etienne, Orléans, Nantes) qui ont déjà fait l’objet de travaux de recherche en prenant en compte l’emboitement de différentes échelles d’analyse allant de celle des agglomérations à celle des quartiers pour certaines d’entre elles. Il s’agissait de produire ces connaissances à partir d’une étude de sites représentatifs pour des villes où la montée en crue peut être rapide (Loire amont) et pour des villes où elle est plus lente (Loire moyenne et aval).

Après avoir procédé à un état de lieux permettant de rassembler les connaissances existantes sur les différents sites d’étude / terrains représentatifs, un cadre de travail commun et structuré a été défini pour identifier les facteurs de vulnérabilité conduisant à élaborer les méthodes et outils contribuant à sa réduction (tâche 1). L’approche a été ensuite évaluée à partir d’une analyse multicritère (tâche 2). Des thématiques plus spécifiques ont fait l’objet de 3 autres tâches : une évaluation du risque par des critères sociaux et économiques (tâche 3) ; une évaluation de l’opérationnalité des PCS et des interactions avec les projets urbains (tâche 4) ; une étude sur la pertinence du DICRIM (Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs), document que certaines communes doivent réaliser depuis 1987 mais qui ne sont toujours pas mis en place (tâche 5). Ce projet a permis de valider un cadre d’analyse pour définir des indicateurs de vulnérabilité et quantifier la performance des outils pour les gestionnaires (tâche 6). La notion de vulnérabilité a été étudiée à travers sa contribution possible à la résilience des systèmes urbains étudiés sur le bassin de la Loire. Il était important de se centrer sur des indicateurs (ensemble de critères pertinents) de vulnérabilité intervenant dans le champ théorique de la résilience.

Production et valorisation scientifique associé au projet

Les résultats obtenus dans le cadre de ce projet ont fait l’objet de différentes valorisations, aussi bien scientifiques (publication, acte de colloques ou présentation orale), techniques (guide méthodologique, guide technique) qu’universitaires (mémoires de stage). Tous ces éléments montrent que ce travail a été collectif et riche en pluridisciplinarité. Les noms en gras identifient les participants au programme CEMORAL.

Publications

- Participation à la publication suite au colloque « Géohistoire des risques et des patrimoines naturels fluviaux. Des milieux ligériens aux autres espaces fluviaux européens », (8èmes journées d’étude du Groupe d’Histoire des Zones Humides, Orléans 11, 12 et 13 avril 2013) dans la revue Développement Territorial Durable

- Articles dans des revues à comité de lecture

Andrieu D., Chesneau E., Douvinet J., Graillot D., Paran F., Servain S., en cours d’évaluation, "Geomatic tools, multi-criteria analyses and interactive maps to improve the flood risk prevention – Experimentations in Saint-Etienne (France)",International Journal of Spatial, Inderscience.

Chesneau E., Clément A., Lieghio E. (2014). Cartographie interactive historique pour informer sur les risques : DICRIM de la Ville de Saint-Etienne. Revue en ligne Développement durable et territoires, vol.5 n°3, dec.2014 URL : http://developpementdurable.revues.... ; DOI : 10.4000/developpementdurable.10597

Douvinet J., Pallares R., Genre-Grandpierre C., Gralepois M., Rode S., Servain S. (2013). L’information sur les risques majeurs à l’échelle communale – Occurrence et facteurs explicatifs du DICRIM, un outil préventif sous utilisé. Cybergéo : European Journal of Geography [En ligne], Espace, Société, Territoire, document 658, mis en ligne le 04 décembre 2013. URL : http://cybergeo.revues.org/26112 ; DOI : 10.4000/cybergeo.26112.

Chesneau E., Clément A. (2013). Retour d’expérience sur la cartographie interactive du Document d’Information Communal sur les Risques Majeurs de la Ville de Saint-Etienne. Géocarrefour, vol. 88/4 | 2013, 317-331..

- Autres publications

Gralepois M., Douvinet J. (2013). Au secours des maires ? Réflexions sur les facteurs de blocage institutionnel et de mobilisation d’acteurs dans la mise en place des Plans Communaux de Sauvegarde, Géorisques, Publications de l’Université Montpellier III, volume 7.
- Actes de colloques ou séminaires

Servain S., Andrieu D., Douvinet J., Graillot D., Paran F., 2015. Valoriser les dires d’acteurs locaux dans les démarches préventives – Retours d’expérience sur la vulnérabilité aux inondations dans trois agglomérations du bassin de la Loire (Nantes, Orléans et Saint-Etienne, colloque international IS Rivers, Lyon 22-26 juin 2015, actes numériques.

Andrieu D., Chesneau E., Douvinet J., Graillot, D., Paran F., Servain-Courant S, 2014. Associer la géomatique, les analyses multicritères et les cartographies interactives afin d’améliorer la prévention du risque inondation. Etudes de cas sur le bassin de la Loire. Actes du colloque international Géomatique et cartographie, une vision prospective, Université d’Orléans, juillet 2014, CD rom.

Chesneau E., Lieghio E. (2013). Interactive maps for informing the population about flood risks : experiment in the City of Saint-Etienne, France. Pour la 26ème Conférence Cartographique Internationale, Dresde, Allemagne, 25 au 30 août 2013, http://www.icc2013.org/, 14 p.

Lieghio, E., Chesneau, E. (2012). Cartographie interactive pour informer la population sur le risque majeur d’inondation à Saint-Étienne. Concours Géovisualisation, 23ème Festival International de Géographie, 11-14 oct., Saint-Dié, France, http://www.afigeo.asso.fr/manifesta..., [dernière consultation le 10 juin 2013].

Communications orales

- Conférences invitées

Douvinet J. (2012). Considérer l’information de la population comme un indice de vulnérabilité : apports à la résilience face aux inondations. Journée thématique interdisciplinaire organisée pour la Fondation de Recherche ECCOREV, Aix-en-Provence, 22 juin.

Douvinet J. Pallares R. (2012). Etats d’avancement des DICRIM à échelle fine : du règlement à la réalité observée sur le terrain. Les rencontres IDEAL Connaissances, “Information préventive et communication sur les risques majeures : comment assurer au niveau local une mise en œuvre efficace ? », Lyon, 21 juin.
- Communications colloque

Servain S., Andrieu D., Douvinet J., Graillot D., Paran F., 2015. Valoriser les dires d’acteurs locaux dans les démarches préventives – Retours d’expérience sur la vulnérabilité aux inondations dans trois agglomérations du bassin de la Loire (Nantes, Orléans et Saint-Etienne, colloque international IS Rivers, Lyon 22-26 juin 2015

Andrieu D., Chesneau E., Douvinet J., Graillot, D., Paran F., Servain-Courant S, 2014. Associer la géomatique, les analyses multicritères et les cartographies interactives afin d’améliorer la prévention du risque inondation. Etudes de cas sur le bassin de la Loire. Colloque international Géomatique et cartographie, une vision prospective, Université d’Orléans, juillet 2014.

Douvinet J., Pallares R., Rode S. (2012). Etat d’avancement des DICRIM dans plusieurs départements français (mars 2012) : éléments d’explication et pistes de réflexions. Séminaire de recherche organisé dans le cadre du programme CEMORAL, Saint-Etienne, 16 mars 2012, 14-17.

Chesneau E. (2012). Quelles cartes pour le DICRIM ? Séminaire de recherche organisé dans le cadre du programme CEMORAL, Saint-Etienne, 16 mars 2012, 14-17.

Douvinet J. (2010). Les marges de manœuvre des maires face aux Plans de Prévention du Risque Inondation : entre assouplissements des règlements et négociation de l’aléa. Séminaire Zone Atelier Loire et Bassin du Rhône, « Résilience face au risque inondation », Blois, déc. 2010.

Chesneau E., Ultsch J. (2010). Cartographie et dimension historique dans le cadre de l’information préventive du risque majeur d’inondation : des outils et des réflexions au service de la résilience ? Séminaire Zone Atelier Loire et Bassin du Rhône, « Résilience face au risque inondation », Blois, déc. 2010.

- Poster colloque Andrieu D., Bouron G., Graillot D., Paran F., Servain S., 2013, « La vulnérabilité économique dans un contexte d’inondation - Méthode d’évaluation appliquée au bassin de la Loire », Assises Nationales des Risques Naturels, Poster, Bordeaux 3/12/2013.

Mémoires soutenus en lien direct avec le projet CEMORAL

- Mémoire de Master I / 4ème année

Pallares R. (2012). L’information préventive du citoyen sur les risques majeurs : du règlement à la réalité - Retours d’expérience du DICRIM sur quatre départements français (Vaucluse, Loire, Loiret et Loire-Atlantique), UAPV, 105 p.

Souteyrand N. (2011). Analyse des Plans Communaux de Sauvegarde à l’échelle du Vaucluse : état d’avancement et inégalités d’appropriation par les élus locaux, UAPV, 67 p.
- Master de Master II / 5ème année

Ayel G. (2013). Développement d’une solution de cartographie interactive pour informer les riverains sur le risque inondation à Saint-Etienne. Mémoire pour obtenir le diplôme d’ingénieur CNAM, spécialité : Géomètre et Topographe, Conservatoire National des Arts et Métiers, Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes, 139 p.

Lieghio, E. (2012). Développement d’une plateforme expérimentale de cartographie interactive pour le DICRIM. Mémoire de Master 2 STEP SIG et gestion de l’espace, université Jean Monnet de Saint-Etienne. Réalisé dans le cadre du projet « CEMORAL » : Expérimentations d’une cartographie interactive pour le DICRIM, laboratoire ISTHME, université Jean Monnet de Saint-Etienne 124 p.

Pallares R. (2013). L’information préventive du citoyen sur les risques majeurs : du règlement à la réalité - Retours d’expérience du DICRIM en région, UAPV, 105 p.

Rapports de recherche

Servain S., Graillot D., 2013. Rapport final du projet CEMORAL, Conscience, Evaluation et Mise en œuvre des Outils de prévention du Risque d’inondation, Application au bassin de la Loire (Plan Loire, FEDER), CITERES, Tours, 204 p.

Servain S., 2012. Rapport intermédiaire projet CEMORAL, Conscience, Evaluation et Mise en œuvre des Outils de prévention du Risque d’inondation, Application au bassin de la Loire (Plan Loire, FEDER), CITERES, Tours, 15 p. et annexes.

Organisations de manifestation à caractère scientifique

Journée de recherche "Information préventive et DICRIM : Quel état des lieux et quelles difficultés ? Quels apports de la cartographie et des données géo-historiques ? A l’université Jean Monnet de Saint-Etienne, 16 mars 2012. Organisation : Elisabeth Chesneau, MCF à l’université Jean Monnet de Saint-Etienne, laboratoire ISTHME UMR CNRS EVS et Johnny Douvinet, MCF à l’université d’Avignon, UMR ESPACE, dans le cadre du programme CEMORAL.

8èmes journées d’étude du groupe d’histoire des zones humides (GHZH - Orléans les 11, 12, 13 avril 2013), co-organisées par la projet de recherche, des résultats ont été présentés et nous avons participé à une table ronde associant chercheurs et élus.

Liste des participants au projet

Membres permanents

Dominique ANDRIEU, Ingénieur d’étude (USR 3501, MSH Val de Loire)

Elisabeth CHESNEAU, maître de conférences à l’université Jean Monnet de Saint Etienne, membre du laboratoire ISTHME EVS (UMR 5600 CNRS).

Johnny DOUVINET, maître de conférences à l’université d’Avignon et Pays de Vaucluse, membre du laboratoire ESPACE (UMR 7300 CNRS).

Didier GRAILLOT, Professeur à l’Ecole des Mines Saint-Etienne (EMSE).

Mathilde GRALEPOIS, maître de conférences à l’université François Rabelais de Tours, membre du laboratoire CITERES (UMR 6173 CNRS).

Frédéric PARAN, Ingénieur à l’Ecole des Mines Saint-Etienne (EMSE).

Eric PIATYSZEK, Chargé de recherche (Ecole des Mines Saint Etienne)

Sylvain RODE, maître de conférences à l’université de Perpignan Via Domitia, membre du laboratoire Art-Dev (UMR 5281 CNRS)

Bertrand SAJALOLI, maitre de conférences à l’université d’Orléans, membre du laboratoire CEDETE (EA 1210 CNRS)

Kamal SERRHINI, maître de conférences à l’université François Rabelais de Tours, membre du laboratoire CITERES (UMR 6173 CNRS).

Sylvie SERVAIN-COURANT, maître de conférences à l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage (UMR 6173 CITERES CNRS)

Membres contractuels Gaël BOURON, contractuel à l’Ecole des Mines Saint Etienne.

Adeline CLEMENT, contractuel au laboratoire ISTHME (EVS UMR 5600 CNRS).

Sylvain DOURNEL, Post-doctorant, membre du CEDETE (EA 1210 CNRS).

Rémi PALLARES, étudiant Master I à l’université d’Avignon et Pays de Vaucluse, stagiaire et contractuel au laboratoire ESPACE (UMR 7300 CNRS).

Benoît PIN, Post-doctorant au laboratoire CITERES (UMR 6173 CNRS). Vanda TURCZI, Post-doctorant au laboratoire CEDETE (EA 1210 CNRS).

Etudiants (dont stagiaires)

Guillaume AYEL, étudiant à l’Ecole Supérieure Géomètre et Topographe, stagiaire au laboratoire ISTHME EVS (UMR 5600 CNRS).

Gwendoline AUCHER, étudiante 5ème année Ecole Polytech Tours. Emilie BABIN, étudiante master 2, IMU, Lyon 3

Romain CHENUET, étudiant 5ème année Ecole Polytech Tours.

Noemie COLOMB, étudiante Polytech Tours (stagiaire UMR 6173 CNRS).

Romain FIET, étudiant 5ème année Ecole Polytech Tours.

Eric LIEGHIO, étudiant Master II à l’université Jean Monnet Saint-Etienne, stagiaire au laboratoire ISTHME EVS (UMR 5600 CNRS).

Crystelle GOINTRE, étudiante Polytech Tours (stagiaire UMR 6173 CNRS).

Karine EL HAJJ, Doctorante (Ecole des Mines Saint Etienne).

Gaëtan Palka, doctorant UMR CITERES (échanges en lien avec son sujet de thèse)

Nils SOUTEYRAND, étudiant Master I à l’université d’Avignon et Pays de Vaucluse stagiaire au laboratoire ESPACE (UMR 7300 CNRS).

Charlotte THERY, étudiante Polytech Tours (stagiaire UMR 6173 CNRS).

Etienne VALAT, étudiant 5ème année Ecole Polytech Tours.

Chercheurs invités

Joëllle BURNOUF, professeur émérite, ancienne coordinatrice de la ZAL.

Maria CARDERA, professeur, Université Nova de Lisboa, Portugal.

Claire CUNTY, enseignant-chercheur, Dépt de Géographie, Université Lyon 2, UMR 5600.

Anne HONEGGER, chercheur CNRS, UMR 5600, ENS Lyon.

Marie-Laure Tremolo, cartographe, UMR 5600, ENS Lyon.