CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Publications > Ouvrages > Capitales Éphémères. Des capitales de cités perdent leur statut dans l’Antiquité Tardive. Actes de Colloque (Tours, 6-8 mars 2003)

Capitales Éphémères. Des capitales de cités perdent leur statut dans l’Antiquité Tardive. Actes de Colloque (Tours, 6-8 mars 2003)

Alain Ferdière (dir.)

Dans les provinces romaines des Gaules et des Germanies, une quarantaine de chefs-lieux de cité perdent leur statut dans l’Antiquité tardive, pour devenir de plus modestes agglomérations, voire disparaître ensuite. Après une série d’articles abordant des aspects généraux de la question ou présentant des études de cas spécifiques, un catalogue de notices est présenté – sur une trame commune –, sur chacune de ces « capitales éphémères ».




Alain Ferdière (dir.), 2004
Alain Ferdière (dir.) : Capitales Éphémères. Des capitales de cités perdent leur statut dans l’Antiquité Tardive. Actes de Colloque (Tours, 6-8 mars 2003), Suppl. à la Rev. Arch. du Centre, n°25, Tours, 2004, 508 p.