CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Colloque Archéologie urbaine > L’apport de trente ans de fouilles préventives à l’analyse de la composition urbaine de Reims de la fin de la période gauloise au IVe siècle.

1. De la fouille urbaine à l’archéologie de la ville

L’apport de trente ans de fouilles préventives à l’analyse de la composition urbaine de Reims de la fin de la période gauloise au IVe siècle.

François BERTHELOT, Agnès BALMELLE, Émilie JOUHET, Maxence POIRIER, Philippe ROLLET

Get the Flash Player to see this player.

À Reims, les opérations de fouilles préventives de ces 30 dernières années ont considérablement enrichi les données sur la métropole de la province de la Gaule belgique.

Les grands changements de la structure urbaine peuvent être analysés dans leurs grandes lignes à travers les différentes enceintes, le réseau viaire, l’habitat et le programme monumental.

Les découpages parcellaires et les dynamiques de transformation de l’espace urbain qui ressortent de plusieurs études de cas, mettent en évidence un modèle d’urbanisation et de développement des quartiers périphériques et plus ponctuellement, du centre antique.

La superficie des insulae de Reims est une des plus vaste de l’Empire. De leur étude, il ressort que l’organisation spatiale des îlots, le parcellaire et l’organisation du bâti, révèlent l’existence de lotissements et de probables règles d’urbanisme.