CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Colloque Archéologie urbaine > Réalités multiples d’un espace urbain sur la longue durée : l’exemple du quartier abbatial de Vendôme (Loir-et-Cher) du XIe au XVIIIe siècle.

2. De la topographie historique aux dynamiques de transformations de l’espace urbain

Réalités multiples d’un espace urbain sur la longue durée : l’exemple du quartier abbatial de Vendôme (Loir-et-Cher) du XIe au XVIIIe siècle.

Gaël SIMON

Get the Flash Player to see this player.

La réalité matérielle d’une ville sur la longue durée peut être appréhendée sous deux aspects, celui du paysage urbain (jardin, cour, logis, église...) et celui de la fonction urbaine (abbaye, boutique, manufacture, caserne...). Ainsi, sur le même espace coexistent deux réalités distinctes, deux objets historiques possédant leur propre temporalité mais en perpétuelle interaction.

À travers l’exemple du quartier abbatial de la Trinité de Vendôme (Loir-et-Cher), très bien documenté, cette communication insistera sur les diverses sources disponibles et sur leurs potentiels informatifs sur chacun des deux types d’objets historiques. Nous chercherons ensuite à mettre en évidence les relations dialectiques existant entre eux. Autrement dit, comment les changements fonctionnels de l’espace urbain (la construction d’une abbaye et la fondation d’un bourg adjacent au XIe siècle, la réforme mauriste du XVIIe siècle, la Révolution et l’installation d’une caserne militaire...) ont restructuré ou non le paysage ou, au contraire, comment l’espace urbain antérieur a conditionné l’installation de nouvelles fonctions.