CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Publications > Ouvrages > La Préhistoire en Touraine

La Préhistoire en Touraine

Jean-Claude Marquet

La très longue histoire de l’homme avant l’écriture a laissé des traces nombreuses dans le sous-sol de la Touraine comme à sa surface. Le silex, le grès, les perrons, mais aussi d’autres roches comme l’argile, la craie, toutes très abondantes dans la province, ont été, avec l’os et le bois (végétal ou animal), les principales matières premières que les hommes ont su recueillir, exploiter et utiliser pour assurer leur survie même pendant les épisodes climatiques les plus défavorables. Depuis Homo erectus, chasseur de rennes et de chevaux jusqu’à Homo sapiens qui devient agriculteur et éleveur au Néolithique, toutes les grandes civilisations ont laissé des marques de leurs passages  : bifaces enfouis dans les limons des plateaux ou dans les alluvions des rivières, outils sur lames retrouvés à l’occasion des travaux agricoles ou lors de fouilles dans les rares abris naturels que la craie tuffeau a laissé subsister, nucléus livre de beurre et grandes lames découvertes exceptionnellement après le passage de la charrue, amas d’éclats soigneusement dégagés dans le cadre de fouilles programmées ou de sauvetages urgents parce que l’exploitation de la sablière ou le passage de l’autoroute ne peuvent pas attendre. Les outils préhistoriques de la Touraine sont marqués par un gigantisme dû à l’extraordinaire taille et qualité des rognons et dalles de silex que la nature a mis à la disposition des hommes qui passaient par là. À l’extrême fin du Néolithique, dans le sud du Lochois, ils ont su exploiter cette ressource naturelle d’une manière particulièrement ingénieuse pour fabriquer des produits qui étaient alors convoités par beaucoup en Europe de l’ouest : les longues lames, objets de prestige, ont été retrouvées un peu partout, dans les habitats où elles ont servi de couteaux mais aussi dans les tombeaux comme témoins de l’importance sociale de leur ancien détenteur.

Article dans la Nouvelle République

Voir en ligne : http://pufr-editions.fr/9782869062627




Jean-Claude Marquet, 2011
Jean-Claude Marquet : La Préhistoire en Touraine, PUFR, coll.Perspectives Historiques, 2011, 384 p.