CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Contrats > CharpCentre

LAT

CharpCentre

APR Région Centre

Contrat débuté en 2012, achevé en 2015
Coordonné par Frédéric Épaud

 

 

Le projet CharpCentre s’inscrit dans l’Axe 2 (Architecture et techniques de construction) Thème 1 (Archéologie de la construction en bois) du Laboratoire Archéologie et Territoires (LAT - UMR 7324 CITERES, Tours). Il répond à trois objectifs de recherche :

  • Le premier est d’établir un corpus des plus anciennes charpentes médiévales en région Centre afin de définir une typologie des structures romanes et gothiques couvrant les édifices civils et religieux. Pour cela, des prospections ont été effectuées sur des églises pré-sélectionnés selon des critères architecturaux et un inventaire systématique de leurs charpentes a été réalisé en déterminant leur structure et leurs techniques d’assemblage et de débitage des bois. A l’issue de cet inventaire, plus de 120 églises ont été visitées et plus de 250 charpentes ont été inventoriées. Sur ce corpus, 13 % se sont révélées être des charpentes des XIIe-XIIIesiècles inédites. Leur datation et relevé restent encore à faire.
  • Le deuxième objectif était d’effectuer l’étude archéologique des charpentes du XIIIe siècle des cathédrales de Bourges et de Tours. Celle de la cathédrale de Bourges est actuellement en cours d’achèvement tandis que celle de Tours doit être engagée prochainement. L’étude de la charpente de la cathédrale de Bourges, basée sur le relevé des structures et l’analyse dendrochronologique de plus de 300 échantillons de bois a permis de préciser les phases de mises en oeuvre de la charpente et ainsi les dates d’achèvement du gros oeuvre de la cathédrale gothique.
  • Enfin, le troisième objectif était de définir le profil écologique des bois d’oeuvre des cathédrales de Bourges et de Tours dans le but de caractériser les peuplements forestiers au XIIIe siècle et de comprendre la gestion sylvicole des forêts en région Centre au Moyen Âge. Ce travail est fondé sur l’expertise dendrométrique des bois d’oeuvre des charpentes et l’analyse dendrologique de plusieurs centaines d’échantillons prélevés sur les charpentes de ces cathédrales . Le travail effectué sur Bourges a permis de déterminer que les futaies exploitées étaient des futaies sur souche d’une extrême densité de peuplement et que les bois abattus présentaient des caractéristiques exceptionnelles vu leur élancement, leur faible diamètre et leur croissance rapide. L’expertise des bois des charpentes de la cathédrale de Tours est en cours.
JPEG - 1.4 Mo
Charpente du XIIIe siècle de la cathédrale de Bourges


Ce contrat s'inscrit dans l'axe de recherche Axe 2 - Architecture et techniques de construction