CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Contrats > EVENA : évaluation archéologique d’une agglomération d’origine protohistorique

LAT

EVENA : évaluation archéologique d’une agglomération d’origine protohistorique

APR Région Centre

Contrat débuté en 2011, achevé en 2014
Coordonné par Jean-Philippe Chimier et Nicolas Fouillet

 

 

Sondage manuel.

Financements : Région Centre (APR 2012-2014) ; Ministère de la Culture et de la Communication, Direction régionale des Affaires culturelles du Centre, service régional de l’Archéologie (autorisation triannuelle, 2012-2014, subvention annuelle) ; Inrap (PAS triannuel 2012-2014) ; Commune d’Esvres-sur-Indre (soutien logistique).

JPEG - 63.9 ko
Vue partielle de l’ensemble funéraire n° 2 de la nécropole gauloise et gallo-romaine de « La Haute Cour ».

Chantier-école de l’université de Tours

Les campagnes de sondages et de prospection permettent de former les étudiants d’Histoire, d’Histoire de l’Art et d’Archéologie à la pratique de l’archéologie (fouille, relevés topographiques, enregistrement des données de terrain, traitement et identification du mobilier), l’encadrement est assuré par des archéologues professionnels de l’Inrap et du LAT.

JPEG - 95.2 ko
Prospections pédestres.
JPEG - 161.3 ko
Prospections pédestres.

Objectifs scientifiques

L’ancienneté des occupations archéologiques du village d’Esvres (département d’Indre-et-Loire) est connue depuis le début du XXe siècle et les premières fouilles archéologiques. La connaissance du site a été renouvelée à la fin des années 1990 avec le développement de l’archéologie préventive, notamment la fouille de la nécropole gauloise de Vaugrignon.

Le programme de recherche Evena a pour objectif l’étude de la formation et de l’évolution du village d’Esvres et l’évaluation archéologique du territoire communal. Il est structuré sous la forme d’un Projet Collectif de Recherche (PCR) du Ministère de la Culture et mis en œuvre au sein de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) sous la forme d’un Projet d’Activité Scientifique (PAS) triannuel. Il est financé par la Région Centre, le Ministère de la Culture et l’Inrap.

Le programme comprend l’étude de la documentation anciennement acquise et des interventions de terrain : sondages dans le bourg, prospections pédestres en milieu rural, étude du patrimoine bâti et études archivistiques.

Une agglomération d’origine protohistorique

Le site du village est occupé depuis le IIe s. av. J.-C. Une occupation domestique de la fin du 2e âge du Fer et de l’Antiquité est reconnue sur le rebord du plateau. Elle est associée à une aire funéraire installée en retrait. L’habitat a été mis en évidence récemment et sa nature ne peut pas aujourd’hui être caractérisée. Cependant, l’importance des ensembles funéraires, leur durée d’utilisation de plus de trois siècles et la diversité de statut social de la population inhumée suggèrent qu’ils se référent à une population variée, peut-être celle d’une petite agglomération rurale.

La première mention écrite date du VIe siècle. Grégoire de Tours qualifie le site d’Evena de vicus et y indique qu’une église y a été fondée (« Evena Vicus ») sous l’épiscopat de saint Perpet (458/9 - 488/9). Aucun élément archéologique ne se rapporte toutefois à cette occupation. Une nécropole à sarcophages du haut Moyen Âge est localisée à l’emplacement d’une grande partie du centre-bourg, autour de l’église actuelle. Le château et l’église constitue les éléments bâtis les plus anciens. Dans leur état actuel, ces monuments sont datés des XIIe et XIIIe s.

Les données archéologiques montrent une occupation rurale dense dès le IIe s. av. J.-C qui évolue durant l’Antiquité. Le nombre d’exploitations agricoles connues diminue ; aucun nouvel établissement rural n’est reconnu avant la fin du Moyen Âge.

JPEG - 176.5 ko
Vue partielle de l’établissement rural gaulois et gallo-romain « Les Billettes ».

L’opération d’évaluation archéologique du village d’Esvres.

Les campagnes d’évaluation archéologiques sont mises en œuvre depuis 2011.

Les sondages sont réalisés durant quatre semaines l’été, par des étudiants en archéologie dans le cadre de stages de formation universitaire. L’étude du patrimoine bâti se déroule en parallèle : inventaire du bâti civil et études archéologiques des édifices monumentaux.

Les prospections pédestres sont mises en œuvre l’hiver. La campagne constitue le terrain d’application du stage de prospection de la 3e année de licence de l’université de Tours. L’étude archivistique est réalisée en continue, pour l’essentiel dans le cadre des PAS de l’Inrap.

JPEG - 194.3 ko
Sondage manuel.
JPEG - 561.8 ko
Sondage manuel.

Production scientifique

Rapport annuel

Un rapport annuel rend compte à la fois des travaux de terrain, des études de monographies des sites fouillés dans le cadre d’opérations préventives et des recherches universitaires consacrées à Esvres. Ils sont consultables au service régional de l’Archéologie.

Travaux universitaires

  • G. Desdevant, L’ensemble castral d’Esvres , mémoire de Master 2 sous la direction de F. Epaud, 2013.
  • E. Lauliac, Etude architecturale de l’église Saint-Médard d’Esvres, mémoire de Master 2 sous la direction de F. Epaud, 2013.
  • L. Lepetit, Le prieuré de Vontes, Esvres-sur-Indre, mémoire de Master 2 sous la direction de F. Epaud, 2013.
  • M. Cailliau, L’aménagement de la vallée du Nantillymémoire de Master 1 sous la direction de S. Leturcq, 2013.

Principales publications scientifiques

  • BLANCHARD, CHIMIER, RIQUIER 2006
    Blanchard Ph., Chimier J.-Ph., Riquier S. – Nouvelles considérations sur les espaces funéraires protohistoriques et antiques du site d’Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire), in : Ensembles funéraires gallo-romains de la région Centre, 29e supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, FERACF, Tours, 2006, pp. 109-121.
  • CHIMIER, DUBOIS, FOUILLET, POUYET 2014
    Chimier J.-Ph., Dubois J., Fouillet N., Pouyet T. - Esvres-sur-Indre, de la Protohistoire récente au début du Moyen Âge, in : Zadora-Rio É. (dir.) - Atlas Archéologique de Touraine, 53e supplément à la Revue Archéologique du Centre de la France, FERACF, Tours, 2014, http://a2t.univ-tours.fr/notice.php?id=65 (consulté le 20 mars 2015).
  • CHIMIER, FOUILLET 2013
    Chimier J.-Ph., Fouillet N. – Evena. Présentation du programme de recherche archéologique sur le village d’Esvres et son territoire communal et premiers résultats (2011-2012), Bull. de la Soc. arch. de Touraine, 58, 2012, p. 101-108.
  • CHIMIER, RIQUIER 2009
    Chimier J.-Ph., Riquier S. – L’organisation des espaces funéraires d’Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire). Etat de la question sur les hypothèses de topographie funéraire et sur l’organisation territoriale des occupations protohistoriques et antiques, Revue Archéologique de Picardie, 2009, n°3/4, Actes de la table ronde « Les gestuelles funéraires au second âge du Fer » tenue à Soisson les 6 et 7 novembre 2008, p. 85-95.
  • RIQUIER 2004
    Riquier S. - La nécropole gauloise de “ Vaugrignon ” à Esvres-sur-Indre (Indre-et-Loire), Revue archéologique du Centre de la France, Tome 43 | 2004, http://racf.revues.org/100. Consulté le 7 octobre 2015.

Collaborations scientifiques

Chercheurs rattachés au PCR Evena

PDF - 376 ko

Valorisation

Actions de valorisation en direction du grand public coordonnée par l’Inrap en partenariat avec la commune d’Esvres-sur-Indre et l’Association pour la Sauvegarde du Patrimoine Esvrien.

Un cycle annuel de conférences présente l’actualité de la recherche sur Esvres, combiné à des visites de sites et à une exposition itinérante. Les conférences sont généralement proposées à l’occasion des journées nationales de l’Archéologie (juin) et des journées européennes du Patrimoine (septembre).

- Archéobalade dans le bourg d’Esvres lors des Journées Nationales de l’Archéologie 2013 : photo 1 - photo 2

Archéologie d’un village de Touraine

Bilan à destination du grand public sur le site Day of Archaeology (find out what archaeologists really do.) http://www.dayofarchaeology.com/archeologie-dun-village-de-touraine/

Revue de presse :

- Les découvertes de Saint-Médard (La Nouvelle République, 19 septembre 2013)
- L’histoire des Gaulois de Touraine mise au jour (La Nouvelle République, 17 août 2013)
- A la recherche des origines de la commune (La Nouvelle République, 3 août 2013)
- L’église Saint-Médard a révélé ses secrets (La Nouvelle République, 29 juillet 2013)
- Vif succès pour l’archéobalade (La Nouvelle République, 14 juin 2013)
- Campagne de fouilles : premiers résultats (La Nouvelle République, 12 juillet 2012)
- L’archéologie passionne les Esvriens (La Nouvelle République, 27 juin 2012)
- Campagne de fouilles dans le bourg (La Nouvelle République, 30 juillet 2011)



Ce contrat s'inscrit dans l'axe de recherche Axe 1 - Villes et territoires