CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > De l’exposition de la recherche à l’exposition des choix méthodologiques et théoriques du chercheur


Journées d’études

De l’exposition de la recherche à l’exposition des choix méthodologiques et théoriques du chercheur

Dans le cadre des Journées de COST

Du 19 juin 2013 au 20 juin 2013

19-20 juin

Mercredi 19 juin, MSH Val de Loire, Salle de réunion du 1er étage

Jeudi 20 juin (matin), Université de Tours, rue des tanneurs, Salle des Actes

Il est une évidence que les activités sociales ou spatiales faisant l’objet d’investigations et d’interprétations par le chercheur s’inscrivent dans des contextes socio-historiques et dans des rapports sociaux dépendants des caractéristiques des sociétés. Ceci étant, la façon d’articuler ces niveaux n’est pas sans poser des problèmes théoriques et méthodologiques.

Comment, dans des recherches centrées sur des pratiques sociales (et spatiales) le chercheur mobilise-t-il la référence au contexte dans lequel s’inscrit la pratique étudiée ? Comment intègre-t-il dans son raisonnement les différences de position au sein des rapports sociaux structurant plus globalement les relations sociales au sein de la société ? Comment se positionne-t-il vis-à-vis des acteurs dont il étudie les façons de faire, de penser et de sentir ? Comment interprète-il leur marge de manœuvre individuelle ? Quel sens donne-t-il à leur réflexivité ?

Les façons de se situer vis-à-vis de ces questions ont en outre des effets méthodologiques. Comment sont mobilisées les données quantitatives et qualitatives ? Comment est délimité le « terrain » de recherche ? Quel statut le chercheur donne-t-il à la parole des enquêtés ?

Cette journée s’articulera autour de communications visant non seulement à présenter des résultats de recherche mais aussi et surtout à indiquer comment les chercheurs se sont situés vis-à-vis des questions de positionnement théorique et méthodologique.

Programme

Mercredi 19 juin

9H 30  : Accueil à la MSH (salle du premier étage)

9h 45 - 10 h 45 :

Nicolas Oppenchaim , Pourquoi faire participer des enquêtés à la recherche ? Est-ce un moyen d’améliorer la connaissance scientifique, de renforcer le pouvoir d’action des populations ou une simple posture du chercheur ? L’exemple de deux recherches sur les adolescents de zones urbaines sensibles et les familles sans domicile.

10h 45 - 11h 45 :

Alain Thalineau , L’entrelacement des niveaux d’analyse : l’exemple de l’analyse des pratiques des conseillers des missions locales.

11h 45 - 12h 45 :

Françoise Bourdarias , « Dieu n’aime pas voir gaspiller l’argent ». Circulation de l’argent, adhésion religieuse et construction des sphères d’opinion au Mali.

12h 45 - 14h 00 : Buffet (sur place)

14h 00 - 16h 00 :

- Héloise Nez, Analyser les savoirs citoyens dans l’urbanisme participatif : un positionnement théorique et méthodologique

- Agnès Deboulet , Contextualiser le rapport à l’épreuve. L’exemple des mobilisations anti-démolitions et expulsions. Discutante : Catherine Neveu

Jeudi 20 juin 2013  : Salle des Actes à la Fac des Tanneurs (deuxième étage)

10h 00 – 12h 00 : Assemblée générale de CoST