CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Arslan Ece

EMAM

Arslan Ece

La rénovation urbaine dans la ville d’Istanbul : les transformations urbaines et les mouvements de contestation

par Muriel - 9 octobre 2014

Thèse débutée en 2014

Direction : Nora Semmoud

A Istanbul, les solutions qui sont mises en œuvre pour résoudre les problèmes d’urbanisation se limitent très souvent à une transformation de l’espace physique et, par conséquent, les dimensions sociales, économiques et environnementales sont ignorées. Il va de soi qu’une rénovation urbaine réussie se fera grâce à une approche globale qui intègre la notion de développement social et économique tout en préservant l’équilibre environnementale et le développement durable. La transformation urbaine à Istanbul est perçue uniquement comme un aménagement de l’espace physique sans prendre en compte les problématiques d’une vraie structure sociale, économique et culturelle pour le public. Il en résulte que, suite au processus de transformation, les espaces produits ne correspondent en aucune façon aux besoins et à l’esprit même de la ville. Les transformations urbaines d’Istanbul sont aujourd’hui très importantes et elles ont entrainé de nombreuses réactions, suscité des luttes urbaines de défense et engendré un vaste mouvement de contestation qui a pris une forte dimension politique.

Dans ma recherche, je voudrais étudier les processus de la rénovation et les politiques urbaines mises en œuvre à Istanbul et l’impact pour ses habitants ainsi que leurs réactions, en partant par les problématiques suivantes :

- Quel est l’impact de la rénovation urbaine au niveau socio-culturel ? Quel est l’impact de ces projets sur les populations locales (au niveau de cadre de vie, conséquences psychologiques, socioéconomiques, sur les familles, sur les liens sociaux, etc) ? Comment la vie de quartier a-t-elle changée lors des rénovations urbaines ? Y a-t-il des populations qui sont délogées ?

- Comment réagissent les personnes locales vis-à-vis de ces rénovations ? Dans quelle mesure peuvent les habitants du quartier se grouper afin de former des associations afin de contester les projets, si besoin ? Comment s’organisent les groupes contestataires ?

Le sujet de la rénovation urbaine dans la ville d’Istanbul se place au croisement d’une étude des politiques urbaines d’un côté, d’une étude des mouvements sociaux, d’un autre côté.

Comment se regroupent les habitants pour créer des associations afin d’établir une plateforme démocratique avec une initiative civile est également un aspect important qui sera traité dans cette étude. Dans ma recherche, j’aborderai aussi le rôle joué par ce public local qui cherche des moyens de participation et d’implication dans le processus de réalisation de projets avec une étude du mouvement associatif de revendication à la participation urbaine.

En examinant les projets de rénovation urbaine à Istanbul, j’envisage d’étudier dans quelle mesure ces derniers influencent la structure sociale. Je propose de travailler en menant des monographies ethnographiques dans les quartiers d’Istanbul, en m’inspirant des études classiques consacrées à la rénovation urbaine. Pour ce qui concerne l’étude de terrain, j’envisage d’organiser des entretiens et des enquêtes sociologiques avec les habitants des quartiers concernés par ces rénovations, ainsi que les collectifs formés par le public et d’autres groupes de pression. J’envisage également de mener des entretiens avec les pouvoirs publics impliqués dans le processus de mise en œuvre des projets de rénovation urbaine.

J’ai passé des entretiens avec la Chambre des Architectes de Turquie, Direction Métropolitaine d’Istanbul (TMMOB Mimarlar Odası İstanbul Büyükkent Şubesi) qui ont par la suite accepté de me fournir avec des ressources pour la réalisation de ma recherche au cours de mon doctorat.