CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Publications > Ouvrages > La frontière méditerranéenne du XVe au XVIIe siècle. Échanges, circulations et affrontements

EMAM

La frontière méditerranéenne du XVe au XVIIe siècle. Échanges, circulations et affrontements

B. Heyberger, A. Fuess, P. Vendrix (dir.)

Le cadre géographique et chronologique retenu par cet ouvrage collectif le place immédiatement sous les auspices de Fernand Braudel. Comme la fameuse Méditerranée de celui-ci, il semble osciller entre ce qui fait l’unité économique et culturelle du bassin méditerranéen, et ce qui au contraire le divise de façon radicale, essentiellement le conflit entre Islam et Chrétienté. Mais en rassemblant des contributions de spécialistes des deux bords, il tente de connecter des historiographies rarement amenées à se rencontrer.

Les affrontements entre Chrétienté et Islam se poursuivent à cette époque, et des références à la croisade ou au djihad sont employées à l’appui de la revendication d’une souveraineté universelle, ou de la légitimation d’une action aux yeux de l’opinion. Mais les conflits internes aux deux camps l’emportent, et amènent à des alliances plus ou moins explicites entre « chrétiens » et « musulmans », tandis que les échanges commerciaux s’intensifient. La circulation de biens matériels et les transferts de technologie de part et d’autre de la frontière sont attestés, souvent dans un contexte d’opposition sourde ou de compétition.

La notion même de frontière se précise alors, à travers l’essor de la cartographie, l’affirmation de la souveraineté des Etats sur les territoires, et la conclusion de traités. L’évolution de l’art de la guerre amène un renforcement des lignes de frontière et du contrôle du centre politique sur les périphéries. Les juristes s’emploient à légitimer l’appropriation de la mer par les Etats à travers la notion « d’eaux territoriales ». Néanmoins, des zones de l’entre-deux demeurent, et offrent des ressources à des spécialistes de l’affrontement aussi bien que de la négociation et de la circulation, dont plusieurs apparaissent dans ce livre en tant que groupes ou individus.

Selon une démarche aujourd’hui bien établie chez les historiens, les contributions à ce volume combinent une approche locale et une approche globale, qui s’éloignent des grands déterminismes géographiques et économiques braudéliens. Des fragments de vie peuvent, par leur particularité, révéler un aspect plus vaste et représentatif du type de relations qui s’instaurent alors en Méditerranée, en un temps où course, transport et commerce sont étroitement imbriqués.

Voir en ligne : Présentation et commande de l’ouvrage




B. Heyberger, A. Fuess, P. Vendrix (dir.), 2013
B. Heyberger, A. Fuess, P. Vendrix (dir.) : La frontière méditerranéenne du XVe au XVIIe siècle. Échanges, circulations et affrontements, Edition Brepols publishers, 412 p., ISBN : 978-2-503-54815-9