CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Contrats > SIAL

IPAPE

SIAL

Fonctionnement écologique de la Loire : une étude isotopique sur les bases alimentaires des réseaux trophiques « Stable isotope analysis Loire »

par Muriel - 11 mai 2015

Contrat débuté en 2012, achevé en 2015
(coord. : Karl Mathias Wantzen)

Présentation : Les isotopes stables (= non-radioactifs) des éléments carbone, azote et soufre des sources alimentaires (algues, plantes majeures) et de leurs consommateurs (animaux) seront analysés dans un schéma temporel (1 site, 1 année) et spatial (1 échantillonnage sur la Loire de Nevers (58) à Nantes - 44) (58 / 18/ 45 / 41 / 37). La signature isotopique du carbone sert à identifier la source alimentaire, celle de l’azote pour identifier le niveau trophique (c’est la position dans la chaine alimentaire), et le soufre informe sur les influences isotopiques par des eaux marines (via des poissons migrateurs) ou sur l’influence des eaux souterraines. Les données acquises aident à modéliser les réseaux trophiques.

Le projet vise à mieux comprendre l’impact de la corbicule (un bivalve envahissant) sur le plancton de la Loire (pourquoi l’eau devient plus claire ?) et en général, la structure des chaines et réseaux alimentaires (qui mange quoi ?) dans le lit principal et les annexes hydrauliques. Par la filtration du plancton, les bivalves transfèrent les algues planctoniques (qui ne sont pas accessibles pour l’alimentation directe par les poissons) dans des particules organiques benthiques, rendant ainsi les algues disponibles pour les invertébrés et poissons.

Les gestionnaires intéressés sont les gestionnaires de la qualité de l’eau (l’Agence de l’eau Loire-Bretagne est cofinanceur) et de la qualité environnementale, pêcheurs, … L’éclaircissement de l’eau de la Loire aura également un fort impact sur le tourisme (développement des lieux de baignade).

Un site d’échantillonnages réguliers (tous les 2 mois) est situé près de Langeais (37) et un autre échantillonnage sera effectué sur 33 sites le long de la Loire entre Nevers et Nantes, sur 33 stations situées au niveau des principaux affluents.

Voir en ligne : Site web