CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > Soutenance de thèse d’Adèle Debray


Soutenance de thèse

Soutenance de thèse d’Adèle Debray

La trame verte et bleue, vecteur de changement des politiques de protection de la nature ou des politiques d’aménagement ?

16 octobre 2015

16 octobre, 14h00, MSH Val de Loire de Tours, salle de réunion du 1er étage

Sous la direction de Corinne Larrue

Membres du jury :

- Nathalie Carcaud, Professeur des universités, Agrocampus Ouest, Angers

- Corinne Larrue, Professeur des universités, Université François Rabelais de Tours

- Pascal Marty, Professeur des universités, École Normale Supérieure de Lyon

- Patrick Moquay, Maître de conférences, École Nationale Supérieure de Paysage de Versailles

- Helga-Jane Scarwell, Professeur des universités, Université de Lille 1

- José Serrano, Maître de conférences, Université François Rabelais de Tours

Rapporteurs :

- Pascal Marty, Professeur des universités, École Normale Supérieure de Lyon

- Helga-Jane Scarwell, Professeur des universités, Université de Lille 1

Résumé :

Le changement d’approche de la conservation de la nature est à l’œuvre, et se manifeste aujourd’hui à travers des politiques fondées sur le concept scientifique de réseau écologique. Celui-ci est considéré comme l’expression du « troisième temps de la conservation », en ce qu’il vient compléter les approches antérieures de la nature, centrées prioritairement sur la création d’aires protégées. Le réseau écologique doit permettre de répondre plus efficacement aux enjeux de maintien de la biodiversité : il met l’accent sur le besoin d’établir des corridors entre les habitats naturels, afin de favoriser la mobilité et le brassage des populations animales et végétales.

En France, la trame verte et bleue (TVB) est un nouvel objet politique publique qui concrétise cette approche dynamique de la conservation. La thèse porte sur le processus de territorialisation de la TVB, à travers une méthode par études de cas. L’objectif central de ce travail est d’examiner les effets de la TVB sur la mise en œuvre de l’action publique, en considérant celle-ci comme un vecteur potentiel de changement des politiques de protection de la nature et/ou des politiques d’aménagement. Ces politiques sont respectivement étudiées aux échelles régionale et locale.

Mots-clés :

Trame verte et bleue, réseau écologique, biodiversité, territorialisation des politiques publiques, politiques de protection de la nature, politiques d’aménagement.