CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > Séminaire de CoST


Séminaire

Séminaire de CoST

Les espaces en mémoires et les circulations mémorielles

27 avril 2017

Jeudi 27 avril 2017, 14h00-17h00, université de Tours, site des Tanneurs, salle 310

Interventions de Jacques Galhardo, doctorant à CITERES et Guillaume Etienne, anthropologue (Université de Tours, CITERES).

Nadine Michau et Hélène Bertheleu introduiront la séance afin de proposer quelques éléments de problématique sur cette vaste question.

Quelques questions introductives :

Comment l’espace est-il qualifié et transformé par les constructions mémorielles ? comment les mémoires prennent en compte l’espace dans leur construction ? comment la mémoire et l’espace (ou le territoire) contribuent mutuellement à se construire ? La mémoire contribue-t-elle au processus de territorialisation ? comment ? Quels sont les effets spatiaux des usages du passé ? Les pratiques spatiales viennent-elles façonner de nouvelles mémoires ?

La mémoire des migrations comme support de promotion locale, Guillaume Etienne

Une expérience de recherche menée entre le centre de la France et le centre du Portugal permet d’illustrer la façon dont les mémoires des migrations sont mobilisées par diverses villes pour créer, déployer et maintenir des liens dans un espace transnational. De cette recherche, je souhaite questionner trois aspects s’articulant autour de la valorisation de l’émigration en France mais aussi au Portugal à partir de l’analyse d’une « fête de l’émigrant ». Tout d’abord, l’établissement d’un consensus sur la mémoire des migrations et son corollaire, moins légitime, des voix remettant en cause ce consensus. Deuxièmement, les modalités de création de nouveaux liens, notamment par l’entremise de la fête, au-delà des villes concernées par les parcours migratoires classiques. Et enfin, l’intégration d’une politique de valorisation de l’émigrant dans des perspectives touristiques et de développement local.

2. Mémoires saisies, délaissées, façonnées : une pragmatique de la territorialisation, Jacques Galhardo

Ce travail de recherche porte sur une période de quatre ans où des acteurs publics (municipaux et associatifs) envisagent un programme de réhabilitation dans le quartier de la Mouraria (Lisbonne), jusqu’à la fin de sa réalisation. L’objectif est d’analyser les usages du patrimoine, et leurs effets sur le territoire dans le cadre d’une thèse de géographie qui s’achève. Ce travail étudie les constructions mémorielles dans le cadre de jeux complexes de processus de patrimonialisation et de territorialisation aux effets multiples. On verra comment les grilles interprétatives des usages de l’espace en sont transformées