CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Corodescu Ema

IPAPE

Corodescu Ema

Résilience économique régionale dans l’espace européen postsocialiste

par Muriel - 29 novembre 2016

Thèse débutée en 2016

Direction : Abdelillah Hamdouch en co-direction avec Corneliu IAȚU (Professeur des Universités, Universite Alexandru Ioan Cuza de Iași, Roumanie)

Résumé :

L’espace postsocialiste doit faire face à un double défi : l’amplification globale de la fréquence et de l’intensité des changements sociétales et la réalité locale des espaces postsocialistes, créée par le processus d’adaptation à l’économie capitaliste. Dans ce cadre s’insère la problématique de recherche qui vise à comprendre les mécanismes de la résilience économique régionale dans l’espace postsocialiste. Pourquoi la résilience est un concept approprié pour enquêter la question de recherche ? Malgré le défi d’éclairer son caractère parfois ambigu (Bochma, 2015 ; Weichselgartner et Kelman 2014 ; Martin et Sunley, 2014 ; etc.) la résilience reste un concept riche, promettant à saisir des réalités complexes, dans le sens de la compréhension des facteurs et des processus qui génèrent les différentes conditions économiques dans les différentes régions. Une définition très brève de la résilience fait référence à la réponse des individus, des organisations et des systèmes aux chocs de différents types (Bochma, 2015). Pour l’étude des régions du point de vue économique, le concept de la résilience économique régionale est utile, définie par « la capacité d’une économie locale ou régionale à faire face, à récupérer après des chocs du marché, de la concurrence ou de l’environnement, touchent son itinéraire de développement. Il peut impliquer des changements des structures économiques, sociaux et institutionnels, conduisant soit à un retour au chemin ancien d’évolution économique, soit à un transit vers un nouveau sentier, plus durable, caractérisé par une valorisation plus complète et productive des ressources et de son environnement physique et humain » (Martin, Sunley, 2014). Quand-même, la tendance générale dans la géographie économique est d’étudier la résilience dans un sens technique, centré sur le retour d’une économie à son état d’origine en réponse à une perturbation (Bochma, 2015). Le même auteur souligne l’importance d’aborder la résilience régionale d’un point de vue de l’évolutionniste, en se concentrant sur les « les de capacités des régions au fil du temps de repenser leur structure socio-économique (structure industrielle, technologique et institutionnelle) dans un système économique en changement continu, soutenant le développement » et Martin et Sunley 2014 vont plus loin, en reliant ces idées avec le paradigme de l’économie évolutionniste. En termes d’ opérationnalisation de la résilience, Shaw (2012) voit cela comme une occasion d’analyser les interactions entre les zones et inter-échelle et Weichselgartner et Kelman 2014 soulignent la contribution de la géographie à l’étude de la résilience, par « l’approche simultanée de la dimension spatiale avec celle temporelle ainsi que de celle sociale avec celle de l’environnement », ce qui facilite la réponse à l’ensemble de questions clés qui accompagnent toute étude de la résilience : la résilience de qui, à quel choc/perturbation et à quelle échelle ?

La thèse s’intéressera donc à comprendre la résilience économique régionale en contexte postsocialiste en répondant à deux questions : Quels sont les mécanismes par lesquels une région postsocialiste, ayant une certaine trajectoire historique, s’adapte à un choc économique ? Quelle est la variation temporelle et spatiale de ces mécanismes ? En ce qui concerne les objectives, la thèse envisage a : (1) Identifier, classifier et cartographier les facteurs de la résilience économique régionale dans l’espace postsocialiste ; (2) Délimiter les rapports des acteurs régionaux avec la dépendance au sentier – ou la manière dont ils résolvent les dilemmes territoriaux (Hamdouch et al., 2012) ; (3) Identifier les réponses des acteurs aux chocs économiques ; (4) Modéliser la résilience économique aux chocs potentiels. ; (5) Créer des outils pour la prévention et le management de l’impact des chocs économiques futurs.

Bibliographie préliminaire :

• Boschma, R. (2015) Towards an Evolutionary Perspective on Regional Resilience, Regional Studies, 49:5, 733-751, DOI : 10.1080/00343404.2014.959481

• Boschma, R., Martin, R. (2012) The Handbook of Evolutionary Economic Geography, Edward Elgar Pub, pages 576

• Cellini, R., Torrisi T. (2014) Regional Resilience in Italy : A Very Long-Run Analysis, Regional Studies, 48:11, 1779-1796, DOI : 10.1080/00343404.2013.861058

• Depret, M.H, Hamdouch, A.,Tanguy, C. (2012) Mondialisation et résilience des territoires. Trajectoires, dynamiques d’acteurs et expériences, Presses de l’Université du Québec, 318 pages

• Dubé, J., Polèse, M. (2016) Resilience Revisited : Assessing the Impact of the 2007–09 Recession on 83 Canadian Regions with Accompanying Thoughts on an Elusive Concept, Regional Studies, 50:4, 615-628, DOI : 10.1080/00343404.2015.102029

• Eraydin, A. (2016) Attributes and Characteristics of Regional Resilience : Defining and Measuring the Resilience of Turkish Regions, Regional Studies, 50:4, 600-614, OI:10.1080/00343404.2015.1034672

• Fingleton B., Garretsen, H. and Martin, R. (2012), Recessionary shocks and regional employment : evidence on the resilience of U.K. regions. Journal of Regional Science, 52 : 109–133. doi : 10.1111/j.1467-9787.2011.00755.x

• Hamdouch, A., Depret, M.H., Tanguy, C. (2012) Globalisation, innovation et échelles géographiques des dynamiques de résilience territoriale. Éléments de problématisation et analyse empirique à partir de trois études de cas, Dans Klein, J.L, Roy, M. Pour une nouvelle mondialisation. Le défi d’innover, Presses de l’Université du Québec, pp. 211-235

• Hamdouch, A., Banovac, K. (2016) La viabilité du développement des villes petites et moyennes en Europe : une question de profil-socio-économique, Dans Carrière, J.P., Hamdouch, A., Iațu, C. Développement durable des territoires, Economica, Anthropos, pp. 88-109

• Iațu, C.(2016) L’impact du système budgétaire et fiscal sur la gouvernance territoriale en Roumanie Dans Carrière, J.P., Hamdouch, A., Iațu, C. Développement durable des territoires, Economica, Anthropos, pp. 134-148

• Martin, R, Sunley, P. (2015) On the notion of regional economic resilience : conceptualization and explanation, Journal of Economic Geography 15, 1-42, doi:10.1093/jeg/lbu01

• Martin, R., Sunley, P., Gardiner, B., Tyler, P. (2016) How Regions react to recessions : Resilience and the role of economic structure, Regional Studies, 50:4, 561-585, DOI : 10.1080/00343404.2015.1136410

• Shaw, K. (2012) Interface : Applying the Resilience Perspective to Planning : Critical Thoughts from Theory and Practice - “Reframing” Resilience : Challenges forPlanning Theory and Practice. Planning Theory & Practice, 13 (2). pp. 308-312.

• Weichselgartner, J., Kelman, I. (2014) Geographies of resilience : Challenges and opportunities of a descriptive concept, Progress in Human Geography 39(3), 249-267, DOI : 10.1177/0309132513518834

Rapport de l’OECD – Consulté le 5 August 2016