CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > Séminaire « Le Tourisme de nature : support du développement local ? Enjeux et perspectives, Regards croisés Région Réunion - Région Centre Val de Loire »


Séminaire

Séminaire « Le Tourisme de nature : support du développement local ? Enjeux et perspectives, Regards croisés Région Réunion - Région Centre Val de Loire »

21 novembre 2017

Mardi 21 novembre, 12h00-14h00, MSH Val de Loire, Salle de réunion du 2ème étage

Intervenants :

- Christian Germanaz, Géographe, Maître de conférences, Université de la Réunion, OIES (Océan Indien, Espaces et Sociétés), EHGO (UMR Géographie-Cités)

- Jean Louis Yengué, Géographe, Professeur des Universités, Université de Poitiers, EA RURALITES, UMR CITERES

Dans le cadre du programme de recherche Tourisme de Nature (Natour) financé par la Région Centre Val de Loire, l’équipe IPAPE de l’UMR CITERES propose un séminaire sur les enjeux du tourisme de Nature ou comment résoudre l’équation tourisme, paysage, patrimonialisation, « tradition » et conservation.

Le séminaire débutera par introduction générale permettant de situer La Réunion dans ses dimensions géographiques, historiques et sociales afin de contextualiser la question du tourisme, activité présentée aujourd’hui par la Région Réunion comme le pilier du développement de l’île dans le respect de sa biodiversité et de ses identités culturelles. Christian Germanaz proposera un bref rappel de l’histoire de la mise en tourisme de l’île pour nuancer la supposée dichotomie entre le vert et le bleu (la mer et la montagne, les hauts et les bas) dans les stratégies institutionnelles élaborées par les organismes institutionnels destinés à « penser » le développement touristique de l’île. Cela le conduira à évoquer la pertinence et l’efficacité de l’image de marque d’une île qui a connu l’éphémère crise du Chikungunya et qui reste toujours confrontée à « la crise requin ». Dépassant ces aspects négatifs, il présentera les points forts sur lesquels s’appuyer… la biodiversité et la diversité culturelle qui constituent la signature touristique contemporaine de l’île lui facilitant son inscription au patrimoine universel. Il arrivera alors au cœur de son propos : comment mettre en tourisme un espace dont plus de 60 % de sa superficie est « protégée » par un Parc National et dont les principaux paysages font l’objet d’une politique de conservation et de patrimonialisation. Une des propositions possibles tient dans la mise en place de schémas d’interprétation et de développement écotouristique (SIVE) qui constituent des outils d’aménagement (« de mise en scène ») répondant à la question de la « touristification » d’un espace de conservation. Ch. Germanaz exposera l’origine des SIVE, leur « philosophie » et leur méthodologie avant d’en proposer une critique. En guise discussion, Jean Louis Yengué abordera le cas de la Région Centre val de Loire qui œuvre pour être identifiée comme une destination de tourisme de nature et qui veut faire de cette activité l’un des piliers de son développement territorial. Nous verrons comment cette volonté politique se traduit (spatialement mais aussi en termes d’organisation territoriale) en prenant l’exemple de l’œnotourisme. Seront évoquées les formes de médiations qui se font (ou ne se font pas) entre habitant, viticulteurs et touristes.