CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Dedehouanou Kola-Cedric-Amos

COST

Dedehouanou Kola-Cedric-Amos

Désertification médicale et vieillissement : étude comparée de trois territoires ruraux situés en Haute-Vienne et Indre et Loire

par Muriel - 11 janvier

Thèse débutée en 2018

Direction : Laurent Nowik

Résumé du projet de thèse :

En France, la désertification médicale progresse dans les territoires ruraux. Dans les campagnes les plus isolées, l’accès aux soins est mis à mal par une série de mutations sociales, dont le vieillissement démographique et la métropolisation. Pour lutter contre les déserts médicaux, le gouvernement a mis en place en 2012 le pacte territoire-santé pour garantir l’accès aux soins de tous les français sur l’ensemble du territoire national. Dans ce cadre, l’État et certaines collectivités territoriales mettent en place des mesures d’incitation pour l’installation de médecins dans les zones déficitaires, développent des infrastructures de soins et agissent sur la formation des médecins. Malgré ces initiatives encore récentes, les déserts médicaux constituent un problème social qui interpelle l’équité territoriale et le devenir de territoires déjà affectés par le repli des services publics. Cette problématique interroge aussi les capacités des personnes âgées qui comptent demeurer autonomes le plus longtemps possible à leur domicile, alors même que leurs capacités à être mobiles se réduisent avec l’avancée en âge. Aussi, cette recherche se donne-t-elle pour objectif de repérer puis comparer trois territoires touchés par la désertification médicale et la gérontocroissance, en mobilisant une démarche qualitative et quantitative menée selon trois axes. Le premier consistera à identifier les leviers de motivation - et donc aussi les freins - qui déterminent l’installation des médecins généralistes sur un territoire. Pour cela, nous réaliserons des entretiens et la passation d’un questionnaire auprès d’internes en médecine générale et auprès de généralistes récemment installés en cabinet ou en maison de santé. Le deuxième axe comparera l’accès aux soins sur trois territoires ruraux de personnes en situation de perte d’autonomie en maintien à domicile. Ces territoires seront définis sur la base de leur singularité (avec ou sans dispositif ; politique de santé différente à l’échelle départementale). Le troisième axe s’intéressera aux politiques développées localement pour apprécier le rôle des acteurs du territoire pour réduire la désertification médicale depuis la mise en place de la loi 2015-1776 du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement.