CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Publications > Ouvrages > Autour de Charles-André Pozzo di Borgo (1764-1842)

EMAM

Autour de Charles-André Pozzo di Borgo (1764-1842)

Michel Vergé-Franceschi (dir.)

Le 31 mars 1814 aux côtés du tsar Alexandre 1er, un Corse entre triomphalement à Paris : Charles-André Pozzo di Borgo, né à Alata près d’Ajaccio en 1764. Aîné de Napoléon né en 1769, il est le cousin à la fois de Charles Bonaparte et de Laetitia Ramolino issus tous les deux des Pozzo di Borgo. Il est du reste élevé dans la Casa Bonaparte au 2e étage et « nourri par Mme mère » au 1er (Las Cases). De vieille noblesse, beaucoup plus ancienne que celle des Bonaparte arrivés à Ajaccio en 1511, d’un catholicisme farouche, issu des Pozzo di Borgo qui servaient le pape à Rome et luttaient contre l’Ottoman, il est l’ami de Bonaparte jusqu’aux débuts de la Révolution. Député à la Législative, il se sépare de Bonaparte, devient le collaborateur de Paoli pendant le royaume anglo-corse (1794-1796), mais leurs divergences sont telles que Paoli doit quitter l’île. Lui-même exilé peu après en Angleterre devient alors l’adversaire le plus terrible de l’Empereur. Passé au service de la Russie (1804), il est face à lui à Austerlitz et Waterloo.

Charles-André Pozzo di Borgo tient une place à part dans la longue liste des personnages illustres que la Corse a fourni à l’Europe. Voisin ajaccien des Bonaparte, ami puis ennemi intime de Napoléon, proche de Pascal Paoli, exilé en Russie à la suite de la chute du royaume anglo-corse, la carrière politique et diplomatique qu’il réussira à mener est originale à plus d’un titre.

Le colloque tenu à Alata, son village natal, réunissait en 2017 parmi les meilleurs spécialistes. Ses origines, son histoire, son empreinte sur son époque, son héritage sont tour à tour évoqués par la dizaine d’interventions reproduites dans le présent ouvrage, dirigé par M. Vergé-Franceschi.

Ont participé à la rédaction de cet ouvrage

  • Élisabeth Sanguinetti, professeur honoraire, présidente de l’association Les Amis du château de La Punta
  • Michel Vergé-Franceschi, professeur d’histoire moderne à l’université François-Rabelais de Tours
  • Hélène Paolini-Saez, directrice du laboratoire régional d’archéologie
  • Céline Calendini, attachée à la direction du patrimoine de la Ville de Bastia
  • Nathalia Tanchina, docteur en sciences historiques, professeur d’histoire moderne à l’Académie de l’économie nationale et du service d’État du président de la Fédération russe, professeur d’histoire moderne à l’université pédagogique d’État de Moscou
  • David Chanteranne, historien, rédacteur en chef de la Revue Napoléon
  • Eléna Linkova, maître de conférences à l’université de Russie de l’amitié des peuples (RUDN University)
  • Emmanuel de Waresquiel, directeur d’études à l’École pratique des hautes études
  • S. E. Henry Zipper de Fabiani, Ambassadeur de France
  • Zélia Darnault-Orsoni, professeur à l’école de Design de Nantes-Atlantique
  • Philippe Perfettini, musée Fesch (Ajaccio)
  • Noel Pinzuti, directeur honoraire des Archives départementales de Corse-du-Sud.

Sommaire

  • Préface • Étienne Ferrandi, maire d’Alata
  • Avant-propos • Élisabeth Sanguinetti
  • Introduction – Charles-André Pozzo di Borgo (1764-1842)  : un destin • Michel Vergé-Franceschi
  • I  Aux origines des Pozzo di Borgo  : les Montichi • Hélène Paolini-Saez
  • II L’iconographie relative à la personnalité de Charles-André Pozzo di Borgo – Point sur l’état actuel de la recherche • Céline Calendini
  • III  Le comte Pozzo di Borgo et le Tsar • Nathalia Tanchina
  • IV L’ombre de Pozzo di Borgo sur le Congrès de Vienne (1815). • David Chanteranne
  • V Un Corse au service de la Russie  : l’influence des idées de Charles-André Pozzo di Borgo sur la pensée politique et la conception géopolitique russe. • Eléna Linkova
  • VI Pozzo di Borgo, un ministre in partibus de la Restauration (1814-1818) • Emmanuel de Waresquiel
  • VII Être ambassadeur dans un monde en mutation • S. E. Henry Zipper de Fabiani
  • VIII Le Château de La Punta construit au xixe siècle par les Pozzo di Borgo à Alata sur les hauteurs d’Ajaccio  : architecture et décors • Zélia Darnault-Orsoni
  • IX La Chapelle des Grecs, fondée route des Sanguinaires par les Pozzo di Borgo en 1632 • Reynier, duc Pozzo di Borgo
  • X Les portraits de Pozzo di Borgo au cœur des collections napoléoniennes  : Les acquisitions du Musée Fesch à Ajaccio • Philippe Perfettini
  • Conclusions • Noel Pinzuti
  • Annexes • Michel Vergé-Franceschi
  • Bibliographie succincte
  • Index des noms de personnes

Voir en ligne : Présentation et commande de l’ouvrage

Post-scriptum :

Ouvrage




Michel Vergé-Franceschi (dir.), Édition Albiana, 200 p., ISBN 9782824109022
Michel Vergé-Franceschi (dir.) : Autour de Charles-André Pozzo di Borgo (1764-1842), 2018