CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Cao Yixin

ipape

Cao Yixin

« Conception écologique de sites de rencontre homme-fleuve urbains. Etude de cas de Tours (France) et Wuhan (Chine) »

par Muriel - 25 septembre

Thèse débutée en 2019

Direction : Karl Wantzen

Dans le monde entier, les rivières sont en crise, en particulier celles qui traversent des villes en plein développement. Le problème est complexe et comprend des aspects hydrologiques (inondations et sécheresses), écologiques (qualité de l’eau, capacité d’auto-épuration, biodiversité, conservation), urbanistiques (responsabilités/collaboration des différentes administrations, lutte contre les inondations, gestion des eaux usées et pluviales, planification des routes et des parcs, etc) et humains et sociaux (identification, représentativité, bien-être, utilisation traditionnelle, services sociaux et culturels des écosystèmes). D’autres pressions dont il faut tenir compte découlent du changement climatique (p. ex. la gestion des crues soudaines) et de la mondialisation (p. ex. la croissance rapide des villes, les mouvements fugitifs). De plus, dans de nombreuses villes, on observe une tendance actuelle à la redécouverte des civilisations de l’eau, au renforcement des liens homme-fleuve (y compris les activités de loisirs), à la reconception des villes post-industrielles, à la défragmentation des infrastructures urbaines vertes et à leur reconnexion en « mégaparcs » linéaires ou en forme de toile. Cette tendance est à la fois un risque (de nombreuses villes copient et collent des solutions venues d’ailleurs) et une chance (par exemple, par la démolition de bâtiments obsolètes et la reconception de cet espace urbain). Le River Culture Concept propose d’intégrer les besoins des éléments naturels et ceux des êtres humains, en apprenant à partir des traits adaptatifs des cultures humaines et du biote. Un élément central de ce concept est de rétablir l’harmonie entre l’homme et l’environnement en créant des « sites de rencontre homme-fleuve » urbains. En théorie, ces sites incluent les aspects de récupération des fonctions écosystémiques, de création de sites d’inspiration humaine et d’activités de loisirs, combinés à des caractéristiques « urbaines classiques » telles que le transport, l’habitat, la collecte et l’évacuation des eaux usées, etc. L’objectif global de la thèse de doctorat est d’analyser ces différents besoins, et de synthétiser une approche réalisable pour la planification urbaine, comment développer des projets pratiques de’Man­ RiverEncounter Sites’ urbains. Ce travail s’inscrira donc dans le contexte de la mission de l’UNESCO et des Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies, en particulier l’Objectif 7 :Assurer un environnement durable et le SDG 6 : Assurer la disponibilité et la gestion durable de l’eau. Il sera réalisé sous l’égide de la Chaire UNESCO « Fleuves et Patrimoine », dont l’objectif est de promouvoir la culture de l’utilisation durable des ressources fluviales et la conservation de leur diversité biologique et culturelle