CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Alvin Manuel Vazhayil

ipape

Alvin Manuel Vazhayil

« Intégration d’éléments sociaux, culturel et religieux dans la gestion des cours d’eau modernes : exemple en Inde »

par Muriel - 25 septembre

Thèse débutée en 2019

Direction : Karl Wantzen

Projet de thèse :

La recherche présente les menaces actuelles pesant sur les rivières urbaines dans les villes en développement d’Inde. Les fleuves font partie intégrante de tout environnement géographique urbain, influençant et limitant sa morphologie urbaine et façonnant les sociétés. Le visage urbain de l’Inde s’est développé le long des rives des rivières. Bien qu’ils soient la ligne de vie de la ville, ils déterminent également les limites urbaines des villes en Inde. Tandis que la ville peine à trouver l’espace nécessaire pour répondre aux demandes de la population croissante, les zones rurales 1 non urbanisées situées au-delà du fleuve seront confrontées à la menace de l’étalement urbain résultant de la surpopulation urbaine. De plus, les rivières urbaines sont exploitées par des établissements et des industries non planifiés. Ici, le concept d’intégration des corridors bleus situés le long des limites urbaines dans la ville devient pertinent en Inde. L’expansion des villes au-delà du fleuve accélère le rythme de développement des zones urbaines. Au fur et à mesure que les zones urbaines occuperont de plus en plus d’espace, elles contribueront à réaliser des économies d’échelle, à planifier les banlieues, à améliorer la qualité de vie et à réduire la forte densité de population dans le centre-ville. L’urbanisation planifiée aidera à réduire l’étalement urbain et limitera les empiétements et les abus sur les rives du fleuve, créant ainsi un meilleur bord de rivière et préservant l’écosystème riverain, ramenant ainsi la culture fluviale perdue dans les zones urbaines. La ville Erode au Tamil Nadu et la rivière Cauvery sont considérées comme une étude de cas pour mettre en œuvre le concept de développement riverain et de culture de la rivière. L’objectif est de faire revivre le fleuve à partir de son état actuel et de le convertir en une figure centrale de la ville, un modèle similaire à celui de Recife Cidade Parque au Brésil. En outre, le cas sera comparé à une ville fluviale existante, Madurai, afin de remédier aux erreurs susceptibles de survenir lors du développement du bord de la rivière en Inde. La première partie de la recherche portera principalement sur les défis posés aux rivières en tant que périphérie urbaine des villes, ses effets à la fois sur la ville et sur le fleuve. La deuxième partie étudiera le type préférable d’expansion urbaine, les défis administratifs, etc. La dernière partie de la thèse se concentrera sur les divers facteurs qui déterminent la biodiversité et la planification du bord de la rivière, en suggérant des approches incluant la participation de tous les secteurs. L’objectif de la recherche est de trouver une solution aux menaces auxquelles sont confrontés les fleuves urbains et d’éradiquer l’exclusion sociale de communautés particulières dans les zones urbaines, fournissant ainsi un modèle de ville durable et équilibré pour les villes en développement