CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Chen Yingjing

ipape

Chen Yingjing

« L’impact de la mise en oeuvre des normes au service de villes et communautés durables dans le développement des smart cities : problématisation théorique, méthodes d’analyses et études de cas en France et en Chine »

par Muriel - 16 mars

Thèse débutée en 2021

Direction : Abdelillah Hamdouch

Résumé de thèse

La thèse porte sur l’impact des standards internationaux (ou « normes ISO » dans la terminologie française), ISO 37101 et ISO 37120 sur l’urbanisation intelligente et durable et l’atteinte des objectifs de développement durable au plus près des territoires de développement.

Problématique  : Interroger l’effet de la mise en œuvre de deux normes volontaires internationales pour le changement institutionnel, relatif à la transition vers la durabilité des villes et des territoires. Nous proposons de vérifier l’hypothèse suivante : Ces deux normes internationales constituent un outil de légitimation et de changements institutionnels à :

  • la transformation des processus de déploiement de projets de territoires
  • l’articulation territoriale des politiques publiques de développement durable.

Ainsi, nous avons préparé des cadres théoriques et méthodologiques propres aux deux axes formulés dans notre hypothèse.

Le premier axe consiste à identifier les changements liés à la mise en œuvre des deux normes en termes de processus de déploiement de projets de territoires. Le cadre théorique ici repose sur la rationalité des agents en interaction (problématique de coordination de portée générale en sciences sociales), et le rôle des normes comme instruments dépolitisés de l’action publique. La méthodologie de recherche doit comprendre une revue de littérature théorique et empirique, la réalisation et l’analyse d’entretiens semi-directifs, et la collecte et l’analyse de données quantitatives et qualitatives territoriales de projets.

Le cadre théorique du deuxième axe repose sur les théories de l’innovation environne-mentale : l’intégration cohérente des politiques de l’environnement et de l’innovation est cruciale pour l’émergence, la consolidation, la diffusion et la pérennisation d’innovations environnementales radicales. La méthodologie d’enquête se compose d’entretiens et d’analyses essentiellement qualitatives.

Concernant la dimension empirique, l’analyse sera conduite à partir de cas concrets de villes ou projets d’aménagement français et chinois qui se sont engagés à expérimenter les deux standards internationaux. On s’intéresse à des projets d’écocité expérimentateurs de la norme ISO 37101 qui ont intégré des aspects d’innovation, aux collectivités territoriales (et gouvernements locaux) qui expérimentent les deux normes volontaires, aux acteurs privés lauréats de projets « Territoires d’innovation », dans lesquels l’usage de la norme ISO 37101 est une condition dans le cahier des charges de l’appel à projet public.

Il importe aussi d’interviewer les acteurs locaux et porteurs de projets, d’investiguer la gouvernance des territoires impliqués et le développement des secteurs d’innovation environnementale concernés.