CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > Appel à communications séminaire « Le périurbain : un terrain d’initiatives en faveur de l’environnement ? »


Journée d’études

Appel à communications séminaire « Le périurbain : un terrain d’initiatives en faveur de l’environnement ? »

Séminaire tranversal à l’équipe DATE

13 avril 2022

Jeudi 16 juin 2022, 9h00-17h, MSH Val de Loire, Tours

Date limite : 13 mai 2022

Appel à communications :

Dans une partie des discours médiatiques, mais aussi scientifiques, les espaces périurbains font l’objet de multiples critiques, qui s’accumulent au fil du temps. L’une des principales est la critique environnementale. Le périurbain est ainsi souvent considéré comme un espace non durable sur le plan environnemental. Cette critique se fait d’autant plus vive avec la diffusion des discours sur le développement durable et l’impératif de transition écologique. Les modes de vie des habitants sont remis en question, la faible densité et l’éloignement au centre entraînant une dépendance à la voiture individuelle. L’artificialisation des sols, liée en particulier à la construction de pavillons et entraînant une consommation des surfaces naturelles, agricoles et forestières, ainsi que la consommation d’énergie dans le bâtiment sont également des sujets de préoccupation.

Pourtant, parallèlement aux centres des villes, des pratiques et des politiques publiques locales en faveur de l’environnement se développent dans le périurbain. La proximité avec la nature est un élément déterminant dans le choix des ménages de s’installer dans une commune périurbaine. Les habitants du périurbain souhaitent de plus en plus ancrer leurs pratiques dans des territoires de proximité et les comportements de mobilité évoluent en ce sens. Des projets prenant en compte l’environnement se développent dans les espaces périurbains, notamment dans le domaine de l’habitat (habitat participatif, éco-quartier, densification de type BIMBY (Built In My Back Yard), maison basse consommation), de la mobilité (développement de pistes cyclables, de systèmes de co-voiturage), de la production alimentaire (jardins potagers, pratiques d’autosubsistance). Des politiques publiques en faveur de l’environnement sont également mises en œuvre par les collectivités territoriales.

Cette journée vise à interroger l’émergence, dans le périurbain, de pratiques habitantes écologiques, notamment en matière d’habitat, de mobilité, de pratiques alimentaires, ainsi que les changements en matière de politiques publiques locales pour la prise en compte de l’environnement.

Les contributions pourront s’inscrire dans un des deux axes suivants :

  • Quelles les pratiques, reflétant la prise en compte des enjeux environnementaux actuels, identifie-t-on dans les territoires périurbains ?
  • Quelles politiques publiques locales en faveur de l’environnement sont mises en œuvre dans les espaces périurbains ?

Les présentations comprendront la genèse des questionnements sur le périurbain et l’environnement, la méthodologie utilisée, les résultats de l’enquête. Le programme essaiera, si cela est possible, de regrouper les présentations par thématiques.

Nous accueillerons pour cette journée d’études Claire Fonticelli, maîtresse de conférences en géographie et aménagement à l’IUT d’Aix-Marseille. Elle a travaillé, avec Claire Doussard (enseignante-chercheuse contractuelle à l’université de Cergy-Pontoise) sur des éco-quartiers situés dans le périurbain en Ile-de-France (PNR du Gâtinais).

Cet appel à communications s’adresse principalement aux membres de l’équipe DATE. Les entrées proposées ne sont pas exhaustives et toute proposition s’inscrivant dans la thématique de la journée est la bienvenue. Les personnes qui souhaitent soumettre une proposition de communication sont invitées à envoyer un texte de 500 mots (bibliographie non comprise) pour le vendredi 13 mai au plus tard. Ce texte doit contenir le titre, un court résumé et quelques mots-clés.

Les textes sont à envoyer à l’adresse : elodie.dupuit@univ-tours.fr

- Télécharger l’appel à communications