CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Valorisation > Revue de Presse > 2022 « Au nord comme au sud de la Méditerranée, les quartiers populaires face à la métropolisation »

EMAM

2022 « Au nord comme au sud de la Méditerranée, les quartiers populaires face à la métropolisation »

Nora Semmoud

par Muriel - 14 février

13 février 2022

The Conversation

Dans de nombreux pays du monde, les processus de mondialisation et de métropolisation à l’œuvre depuis plusieurs décennies ont entraîné une profonde mutation des villes, plus ou moins inspirée de logiques néo-libérales.

Nos analyses portent sur des quartiers de diverses villes du bassin méditerranéen abritant des classes populaires, directement ou indirectement confrontées aux transformations urbaines (éradication des bidonvilles, requalification des centres, rénovation des grands ensembles et régularisation/restructuration des quartiers non réglementaires) et à un urbanisme de grands projets (commerciaux, immobiliers, touristiques ou à finalité patrimoniale) dont l’objectif essentiel est de valoriser le foncier.

Ces dynamiques provoquent des déplacements contraints, qui se conjuguent aux effets de la « privatisation » des services urbains, de la réduction des budgets publics d’équipement des quartiers et des difficultés de transport. Ces effets enclenchent des processus de marginalisation qui exacerbent les inégalités sociospatiales.

Nos travaux de terrain, conduits dans des quartiers représentatifs de ces mutations dans cinq villes au nord de la Méditerranée (Cagliari, Turin, Barcelone, Grenade et Marseille) et sept villes au sud (Rabat, Casablanca, Fès, Alger, Tunis, Istanbul, Ankara) ont mis en évidence la circulation de modèles de gouvernance, de régulations sociales et politiques, et de modes de mobilisation et de résistance aux transformations imposées d’en haut. .....

Voir en ligne : https://theconversation.com/au-nord...