CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Actualités > Journée d’études « L’actualité contemporaine de l’Antiquité. Palmyre, ville en guerre, objet d’histoire »


Journée d’étude

Journée d’études « L’actualité contemporaine de l’Antiquité. Palmyre, ville en guerre, objet d’histoire »

Ville, guerre et patrimoine. Quels enjeux historiques, patrimoniaux et archéologiques, politiques ?"

9 septembre 2022

Vendredi 9 septembre 2022, 9h30, MSH Val de Loire

Introduction

  • Sylvie Crogiez-Petrequin, Univ. Tours, CeThis « Politique patrimoniale et archéologique ? »

Session 1. Palmyre, un site convoité. Archéologie et politique - Présidence : Anna Heller, Univ Tours, CeThis

  • Pierre-Marie Blanc, CNRS (UMR 7041 ArScAn) Être archéologue à Bosra dans un pays en guerre civile »
  • Ziad Majed, Université américaine de Paris, Dans la tête de Bachar Al-Assad, Actes Sud, 2018 « Palmyre, objectif militaire ou enjeu politique. La ‘‘ville’’ pour Asad »
  • Michel al-Maqdissi, ancien directeur du service des missions archéologiques de la Direction générale des antiquités et des musées de Syrie. Musée national de Damas "La Syrie et le désastre archéologique. Palmyre cité martyre »
  • Laurence Gillot, Université Paris Cité, UMR 8210 ANHIMA "Une histoire politique et sociale des ruines. Le cas de Palmyre »

Session 2 Palmyre ou les usages du patrimoine – Présidence : Guia Migani, Univ Tours, CeThis

  • Annie Sartre-Fauriat, Université d’Artois, CREHS Palmyre vue par les voyageurs »
  • Romeo Carabelli, Univ. Tours, responsable de l’équipe EMAM (UMR 7324 CITERES) « Processus de (re)territorialisation patrimoniale de l’héritage colonial, l’exemple de Palmyre. Modalités de réutilisation du patrimoine historique dans la ville contemporaine »
  • Sylvain Janniard, Univ. Tours, CeThis « Les villes victimes des guerres perses : regards romains (IVe-VIe siècle AP) »
  • Maurice Sartre, Univ. Tours, CeThis « Palmyre, témoignage d’un chercheur »,

Conclusions Jérôme Bocquet, Univ Tours, EMAM