CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Ouahab Athmane

ipape

Ouahab Athmane

Modélisation des consommations d’énergie et des émissions appliquée au secteur résidentiel algérien

Thèse commencée en 2010, soutenue le 6 juillet 2015

Direction : Mindjid Maizia

Résumé :

Le secteur résidentiel en Algérie consomme 25 % de l’énergie finale et émet en moyenne 21 % des gaz à effet de serre. Or, il existe un important gisement d’économie d’énergie dans ce secteur. Ce constat conduit à rechercher comment rendre le secteur du logement plus efficient en matière de consommation d’énergie et d’émission de CO2. Dans cette thèse, nous montrerons comment la pénétration des nouvelles technologies dans le parc de logements, au moyen du modèle bottom-up, permet, à l’horizon 2050, une approche prospective pertinente pour réduire la consommation énergétique et atténuer les émissions de CO2 dans le secteur résidentiel. L’exercice de prospective réalisé à partir de ce modèle permet d’évaluer l’impact des politiques actuelles en termes de réduction de la consommation d’énergie. Il permet également de visualiser différents scénarios pour améliorer l’efficacité énergétique du secteur résidentiel.

Résumé en anglais :

The residential sector in Algeria consumes 25% of the final energy and emits about 21% of greenhouse gas emissions. However, there is a significant potential of energy saving in this sector. This leads to looking for ways to make the sector of housing more efficient in terms of energy consumption and CO2 emissions. In this PhD work, we show how the penetration of new technologies in the housing stock, using the bottom-up model, allows a relevant and forward-looking approach to reducing energy consumption and diminishing CO2 emissions in the residential sector between now and 2050. The prospective exercise created from this model allows us to assess the impact current policies in terms of reducing energy consumption. It also allows us to visualize different scenarios for improving energy efficiency in the residential sector.