CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Beaumont Joanna

ipape

Beaumont Joanna

Réalités et Communication/Médiation de la série documentaire « Architecture et Géographie Sacrée » de Paul Barba-Negra

Thèse commencée en 2006

Direction : Pascal Sanson

Il s’avère que toutes les capitales des premières grandes civilisations furent érigées sur des axes précis uniformément espacés. Pur hasard ou fruit d’une « science » partagée ? Presque toutes ces cultures sont reliées par un savoir-faire et des connaissances communes qui se sont transmises durant des millénaires et qui ont été quelque peu oubliées. Paul Barba-Negra (1929) a réalisé une quinzaine de films pour la télévision, dans les années 1980 notamment, traitant de l’architecture des civilisations anciennes et de certains hauts-lieux en mettant celle-ci en relation avec la notion de Géographie sacrée. Ses documentaires ont porté sur des sites français (Le Mont Saint-Michel et l’Archange de Lumière, Reims, Cathédrale du sacre, Notre-Dame de Paris, rosace du monde) mais aussi sur des lieux plus lointains (Egypte, miroir du ciel, Delphes, nombril du monde grec, Téotihuacan, capitale mythique du Mexique ancien).

L’objectif de cette série était d’apprécier les civilisations et les édifices en question d’un point de vue architectural de par leur structure, leur esthétisme et le symbolisme qu’ils véhiculent, mais aussi d’envisager les influences environnementales, telluriques et cosmiques qui ont concouru à l’érection de ses monuments et qui ont contribué à faire de ces lieux des sites d’exception. L’analyse filmique et communicationnelle des séquences documentaires aura pour but d’expliciter le contenu discursif des films de Paul Barba-Negra, et plus particulièrement la façon dont il convoque les traditions, les compétences et les sagesses oubliées en les intégrant à notre conception moderne de l’architecture.

Ce journaliste et cinéaste s’est penché sur le savoir des anciens et des connaissants avec une compréhension de l’espace mêlant les données géobiologiques, astronomiques, géométriques des lieux avec l’emplacement, l’agencement, la disposition, l’orientation liés à l’architecture. Cette même compréhension qui a engendré au fil des siècles la création de sites au dynamisme particulier et au retentissement culturel considérable. L’œuvre documentaire de Paul Barba-Negra va ainsi nous permettre de mener une étude alliant le concret et le symbolique sur deux niveaux : le média et son discours, d’une part, en partant de la matière filmique vers sa vocation en termes de communication et d’autre part, en traitant de la réalité des architectures évoquées et de leur impact culturel.