CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Dourlens Philippe

cost

Dourlens Philippe

Territoires, activité et identités, étude des différents acteurs de la filière viticole

Thèse commencée en 2005

Direction : Jean-Pierre Corbeau

Contribuer sur le plan théorique à problématiser le concept de construction identitaire collective et subjective, en menant une recherche empirique dans le cadre d’une activité viticole et agricole qui se développe au sein d’une communauté professionnelle et territoriale. Pour cela interroger la notion de terroir sur les plans cognitifs, des normes et des valeurs, comme trait structurant de cette construction, plus précisément analyser son évolution dans une situation génératrice d’un contexte de remise en cause de sa pertinence et de son utilité comme institution commandant les conceptions, les conduites et les pratiques professionnelles. Mettre à jour les processus dialectiques entre les niveaux collectifs et individuels qui contribuent à la construction de la réalité sociale et à celle de la subjectivité, saisir les mécanismes d’incorporation des schèmes cognitifs, valeurs et normes qui font évoluer l’univers de pensée des individus interdépendants qui eux-mêmes participent par leurs discours et leur action à la construction de la réalité sociale. Les différents cadres théoriques mobilisés sont ceux d’une sociologie compréhensive et constructiviste, de la sociologie de l’action, de la sociologie de l’acteur et de l’anthropologie de la connaissance commune et des pratiques matérielles en lien avec les institutions et la culture. La méthodologie consiste d’une part à travailler sur le point de vue des acteurs par rapport au terroir et aux pratiques, et d’autre part à mettre à jour les forces et les rapports qui font société dans une communauté professionnelle agricole, à identifier la place et le rôle des référents professionnels dans le processus de construction identitaire. Le terrain sera celui du Véron dans le cadre de l’approfondissement des recherches précédentes, et dans une perspective comparative, celui d’autres vignobles et d’autres activités agricoles. Il sera élargi ou restreint au fur et à mesure de l’avancement de la recherche.