CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Van de Casteele Arnaud

cost

Van de Casteele Arnaud

Artemisia Absinthium revival - en quête du goût perdu- sociologie et anthropologie des pratiques de production, de consommation et des processus de construction patrimoniale et identitaire autour de l’absinthe.

Thèse commencée en 2005

Direction : Jean-Pierre Corbeau

Ce projet de thèse a pour objet la réhabilitation de l’absinthe afin de saisir et de comprendre l’aura suscitée autour de cette plante, transformée en boisson, érigée en mythe. En analysant ses péripéties existentielles et ses modes de survivance actuels, ses différentes méthodes de fabrication et d’usages, ainsi que ses ventes exponentielles mondialisées, les thèmes soulevés seront ceux de l’imaginaire, du corps et donc de la santé, de l’alimentaire en même temps que ceux de technique, de culture et de patrimoine. L’enquête ethnographique mènera son terrain sur les territoires qui ont vu naître la fée verte, l’arc jurassien franco-suisse, à la rencontre de distillateurs qui produisent encore clandestinement "la vraie" absinthe, tentant de retranscrire des notions de typicité, d’authenticité, de savoir-faire, et de bon goût posant clairement les rapports entretenus entre une région et un produit qui tend à être dépénalisé et en cours d’homologation AOC. Il s’agira de décrire le processus de patrimonialisation à travers les efforts et contraintes de rationalisation d’un produit de terroir répondant à des objectifs localisés sous-tendu par une politique de développement local durable, un éco-tourisme mettant en avant des procédures socio-cuturelles de valorisation d’un produit gastronomique, des stratégies de cohérence et de cohésion régionale autour d’une saveur de terroir. Médiateur d’"attractions affectuelles" par le jeu d’enracinements dynamiques, l’absinthe est au cœur de processus identificatoires multiples. L’individu-absintheur s’implique au sein de réseaux collectifs de partage, participant à une osmose communautaire, il développera une dynamique d’échange, confrérie de don contre don, où socialité et sociabilité rendront possible un esprit de convivialité, de fraternité sociale qui lui feront vivre intensément et intimement l’instant du boire. Initiations, prégnances, ambiances et complicités des cérémoniaux viendront renforcer des phénomènes d’intégration, d’accession et de reconnaissance sociale à travers le savoir-boire.