CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Duval Colin

lat

Duval Colin

Évolution et diversité de la forme du cochon entre l’âge du Fer et la période moderne en Gaule et en France - Régionalisme, acquisitions zootechniques et implications historiques

Thèse soutenue le 11 septembre 2015
Direction : Direction : Elisabeth Lorans et Marie-Pierre Horard-Herbin Co-encadrants : Sébastien Lepetz et Thomas Cucchi (CNRS / MNHN de Paris)

Financement : Contrat doctoral (bourse ministérielle)

Cette étude archéozoologique porte sur les variations morphologiques de différents éléments du squelette porcin (Sus scrofa domesticus) et s’appuie sur deux présupposés majeurs : (1) les changements morphologiques de l’animal sont le reflet des évolutions du contexte socio-économique ; (2) il existe une grande diversité des formes porcines, conditionnée par différents facteurs d’influence (environnement, stratégie agropastorale, habitudes culturelles, etc.). Notre analyse, sur la base de tels postulats, tend à mesurer puis décrire ces changements et cette diversité pour tenter d’en comprendre l’origine et les mécanismes de progression. Pour cela nous avons observé les restes dentaires et osseux de plus de 600 sites archéologiques, situés sur les territoires gaulois, français et italien, datés de La Tène moyenne à la période moderne, à l’aide de différentes méthodes de morphométrie géométrique et traditionnelle. De cette manière, nous avons pu constituer un solide référentiel ostéométrique pour le porc et obtenir de nouveaux indices pour une meilleure appréhension des pratiques d’élevage aux périodes gauloise, romaine et médiévale.