CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > Doctorants > Jolivet Delphine

ipape

Jolivet Delphine

Une "archéologie" du projet d’urbanisme : analyse de la durée de vie des projets d’urbanisme par une approche rétrospective

Thèse soutenue le 26 novembre 2012
Direction : Denis Martouzet

L’articulation traditionnelle planification / projet a évolué. Alors qu’il est couramment admis que les documents de planification renvoient au long terme et que les projets, moyens de mise en œuvre des objectifs de ces documents, renvoient eux au court terme, nous nous demanderons si le projet n’a pas une durée de vie bien plus longue que celle des documents de planification dans lesquels il s’inscrit ? L’objectif de cette recherche est donc de suivre l’itinéraire temporel d’un projet d’urbanisme dans les documents de planification successifs, et de décortiquer les rationalisations-justifications, souvent formelles et a posteriori, dont il fait l’objet à différentes étapes de sa « vie propre ». Ce travail d’analyse s’accompagne de l’élaboration d’une méthode d’appréhension rétrospective du projet (une « archéologie » du projet, à partir des documents de planification). Il s’agit de compléter plutôt que de s’opposer à l’approche temporelle classique en remontant le temps plutôt qu’en le déroulant de manière à ce que, pas à pas, c’est-à-dire pour chaque document, soit repérée la rhétorique qui inscrit le projet dans une cohérence d’ensemble, à chaque fois renouvelée.