CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > L’équipe LAT > Formation

Formation

MASTER RECHERCHE et MÉTIERS de l’ARCHÉOLOGIE


Spécialité : Archéologie - Villes et Territoires (finalité Recherche)
Spécialité : Archéomatique (finalité Professionnelle)

>>> Télécharger la plaquette de ces deux formations. (PDF)

Organisation du Master


La formation se fait au sein du département Histoire et Archéologie, dans le cadre d’unités d’enseignement (UE) organisées par semestres de 12 semaines. Les évaluations ont lieu en contrôle continu.

Le M1 est conçu comme une initiation à la recherche. En M2, les étudiants choisissent soit de perfectionner leur travail de recherche initié en M1 (parcours « Villes et Territoires »), soit d’intégrer la formation « Archéomatique » qui donne des compétences techniques très recherchées par les services d’archéologie.

L’inscription en M2 Archéomatique se fait sur dossier (une douzaine de places). Les apprentissages sont confirmés par un stage de 3 mois dans un service d’archéologie, encadré par un maître de stage dans l’entreprise et suivi par un correspondant universitaire.

Débouchés


Les étudiants du Master peuvent accéder aux métiers de l’archéologie chez les différents opérateurs de l’archéologie préventive. Les compétences acquises permettent aussi de passer les concours du patrimoine et des établissements de recherche (universités, CNRS). Il est possible de poursuivre en doctorat après le M2.

Une formation, des compétences


Le Master « Recherche et métiers de l’archéologie » forme aux méthodes, aux techniques et aux outils de l’archéologie. La formation est organisée en fonction des débouchés professionnels. Elle apporte les compétences attendues par l’ensemble des opérateurs publics et privés de l’archéologie préventive. Le master est soutenu par un partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP).

Le Master « Recherche et métiers de l’archéologie » propose aux étudiants une formation irriguée par la recherche actuelle, grâce à son adossement au Laboratoire Archéologie et Territoires (LAT) de l’UMR 7324 CITERES, CNRS-Université FrançoisRabelais (http://citeres.univ-tours.fr), enrichie par les compétences présentes au sein du Centre d’étude supérieur de la Renaissance UMR 7323 CESR et du Centre tourangeau d’histoire et étude des sources-CETHIS. Le Master propose séminaires et enseignements sur l’actualité de la recherche en archéologie urbaine, archéologie rurale et architecture pour les périodes historiques. Les étudiants peuvent aussi se spécialiser en archéozoologie, céramologie, et en archéologie spatiale. Des stages sur les chantiers-écoles de l’université FrançoisRabelais, ainsi qu’en archéologie préventive, sont proposés aux étudiants.

En Master 2, la filière professionnelle « Archéomatique » propose une formation fondée sur la pratique de terrain et sur l’informatisation de toutes les étapes de la recherche archéologique : acquisition des données de terrain (SGBD, théodolite laser, SIG…), traitement des données post-terrain (SIG, télédétection, analyse spatiale, traitement d’images…), valorisation (publication électronique, outils multimédia et Internet, webmapping).

Modalités d’inscription


Sessions en juillet et en septembre. Dossier de candidature à télécharger sur le site web de l’université François-Rabelais (UFR Arts et Sciences humaines).