CITERES


Partenaires

Logo CNRS
Logo Université François Rabelais




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS

logo MSH Val de Loire
logo INRAP

Accueil du site > L’UMR CITERES > Pôles et services > Plateau Technique

Plateau Technique

La gestion des données et système d’information localisée

La plupart des unités de recherche qui composent la MSH est amenée à traiter un ensemble de données, sans cesse croissant et diversifié. Ces données sont pour la plupart indexées par l’espace. Il en est de même pour l’archéologie sachant cependant qu’elle est de plus en plus soumise à la nécessité de recueillir le plus rapidement une somme conséquente d’informations sur site, et d’en assurer le traitement afin de libérer le site pour satisfaire les contraintes imposées par l’aménagement. La géographie et l’urbanisme sont également amenés à utiliser un nombre de plus en plus important d’informations, en lien avec la complexité croissante des problèmes d’aménagement acutels. A ce titre, le plateau technique offre à ces unités de recherche les moyens de traitement d’une information abondante. Ces moyens sont donc composés de systèmes de gestion de base de données, couplées à des systèmes d’information localisée, vu leur dimension fortement spatiale et la nécessité de les exploiter et de les représenter sous cette dimension.

Le traitement des images et télédétection

Le type de matériel lié à cette activité fut acquis dès 1994. La finalité essentielle de ce matériel est le traitement d’images, qu’elles soient satellitaires ou non. La photographie est devenue au cours des dernières années une source d’informations de plus en plus utilisée pour connaître tant le contenu que l’organisation d’un espace et leurs évolutions. Ainsi, la télédétection est devenue au fil du temps un outil indispensable pour nombre de sciences qui s’intéresse à l’espace, dont la géographie, l’archéologie, l’aménagement. Cependant cette technique de construction d’information reste une technique délicate, tant sur l’interprétation que sur le traitement. L’usage de ces systèmes nécessite des compétences particulières. C’est à ce titre que la mutualisation des moyens se révèle être une politique pertinente. Le plateau technique de la MSH a donc hérité du système qui fut acquis par EMAM et le LAT.

Cartographie

Quatre personnes travaillent à temps plein au sein du Pôle technique « Cartographie », auxquelles il faut associer une cinquième personne, rattachée à la MSH.

Il s’agit pour elles, au quotidien, de faire bénéficier les chercheurs et enseignants-chercheurs (géographes, archéologues, sociologues, urbanistes, spécialistes de l’environnement…) de leurs connaissances en matière d’analyse et de représentation de l’espace, principalement dans les programmes de recherche qui ont à voir avec ce même espace. Elles proposent également à des chercheurs non spécialistes de l’espace (historiens en particulier) de nouvelles formes de représentations ainsi que l’utilisation de SIG (systèmes d’informations géographiques), lorsque les données sont spatialement référencées. Elles contribuent également à la diffusion des résultats de recherches lorsque ceux-ci sont présentés en réunions de travail, colloques ou séminaires (présentations informatisées, rapports contenant des cartes ou posters), et encore plus lorsque ceux-ci sont édités (cartographie d’édition). Ce pôle joue également un rôle auprès des doctorants en fin de thèse qui viennent chercher auprès des ingénieurs conseils et moyens techniques (la finalisation des cartes restant à la charge des étudiants).